D.N.Angel : Premières Impressions

Bannière Anime

Depuis quelques semaines, je mourrai d’envie de regarder cet anime sortie il y a déjà quelques années. J’ai profité de la sortie récente du coffret collector pour me lancer et je l’ai donc acheté pour 29,71€ sur le site de Manga-Distribution (j’ai la carte de membre mais on ne peut pas dire que je m’en serve beaucoup xP ).

dnangel

D.N.Angel est un anime tiré d’un manga de Yukiru Sugisaki. Produit par le studio Xebec, il contient 26 épisodes (même si sur la boite, c’est marqué 24 xP ) qui ont été diffusé au Japon entre le 3 avril et le 25 septembre 2003 sur TV Tokyo.

Daisuke est un jeune garçon amoureux de Harada Risa, une fille de sa classe plutôt superficielle. Elle a une sœur jumelle qui s’appelle Riku et dont le caractère est totalement différent du sien.
Le jour de ses 14 ans, Daisuke décide de lui faire part de ses sentiments. Mais il n’ose pas lui donner la lettre qu’il avait pourtant eu tant de mal à rédiger.
Ce que Daisuke ne sait pas, c’est que dans sa famille, les garçons possèdent l’ADN de Dark, le voleur légendaire et qu’à l’âge de 14 ans, ils se transforment et vont dérober des œuvres d’art disposant d’une forte puissance magique. Daisuke ne déroge pas à la règle. Le voilà donc obligé de mener une double vie, entre les cours et son travail de voleur.

Pour le moment, j’ai vu 15 épisodes et j’aime bien. Même si ce n’est pas la série du siècle, elle est vraiment sympa à suivre.
Graphiquement, c’est très beau. Les paysages sont magnifiques. Le character design est réussi et fidèle au manga d’origine.
Par contre, l’histoire semble très différente par rapport au manga. Même si je n’ai lu qu’un seul volume du manga (édité par Glénat – 11vol) j’ai bien vu qu’il y avait des différences. D’abord, les relations entres les jumelles Harada, Daisuke et Dark sont différentes. Dans le manga, Daisuke est amoureux de Risa, qui est amoureuse de Dark, qui est amoureux de Riku, qui est amoureuse de Daisuke. xP Mais dans l’anime, Daisuke et Dark sont tout les deux amoureux de Risa. De plus, l’histoire a l’air d’être moins sentimentale et plus fantastique.
Il y a aussi des épisodes très drôle. Les épisodes 14 et 15 sont hilarant.
Les musiques sont jolies et certaine sont vraiment superbes. Quand aux génériques, ils sont sympa. Les musiques se laissent écouter sans problème et les images sont bien coordonnée avec le son.
Le doublage japonais est bien et les voix collent parfaitement aux personnages. Daisuke est doublé par Irino Miyu, le doubleur de Shaoran dans Tsubasa Réservoir Chronicle. Quant aux voix françaises… je ne les ai pas entendues donc je ne peux pas vous dire comment elles sont.

En ce qui concerne cette édition collector, je la trouve très réussi.
La boite est magnifique, avec de superbes images des personnages principaux de la série. Et les couleurs sont vraiment très jolie. La sérigraphie des DVD est bien, avec un personnage différent sur chaque DVD. Graphiquement, c’est du tout bon. =^___^=
Ce coffret contient également un DVD bonus et un livret.

Sur le livret, vous trouverez :

  • un résumé de l’histoire,
  • une présentation de Yukiru Sugisaki,
  • une explication sur la parution du manga et les différences avec l’anime,
  • une présentation des personnages,
  • la liste des épisodes,
  • une présentation du staff et des doubleurs japonais,
  • une conclusion,
  • la liste des doubleurs français,
  • la liste du staff du générique français,
  • et pour finir, les paroles des génériques français.

Ce livret est bien sympa et plutôt bien fait. Il est graphiquement très jolie mais la police utilisée est un peu difficile à déchiffrer par moment. Sinon, les images choisis sont jolies et les informations utiles. J’ai une petite préférence pour la présentation de Yukiru Sugisaki et celle des doubleurs. J’aurais bien aimé qu’ils ajoutent aussi les paroles des génériques japonais en romaji, les génériques français ne m’intéressant pas.

Pour le DVD bonus, vous trouverez :

  • des karaokés des génériques français,
  • les génériques français sans crédit,
  • un reportage sur le doublage,
  • des clips (on dirait des AMV),
  • des vidéos (Publicité, Teaser, Scène d’introduction sans crédit, Reportage sur la conception de la 3D).

Ces bonus sont assez sympa mais pourquoi n’ont-ils pas mis les karaokés des génériques japonais ?
A part ça, le reportage sur le doublage est pas mal. Les Clips sont légèrement inutiles comme les publicités qui sont toujours les mêmes (seule la phrase à la fin change). Les reportages sur la 3D ont l’air intéressant mais je ne les ai pas encore regardé par peur du spoil. J’attends d’avoir vu la fin de la série pour les regarder.

Je trouve que ce coffret est vraiment bien fait pour son prix.
J’ai hâte de voir la fin. Je pense me remettre au manga surtout que la mangaka a dit qu’elle allait reprendre la création de la série.

EDIT : Impressions des épisodes 16 à 20 et 21 à 24 (Fin).

Laisser un commentaire