Je suis de retour + Japan Expo

Il y a une chose que je sais très bien faire, c’est d’abandonner mes blogs. Je ne suis bien sûr pas la seule à faire ça car beaucoup de blog sont laissés à l’abandon peu de temps après leurs créations mais c’est une chose que je n’aime pas du tout faire. Me voilà donc de retour parmi vous.

En ce qui concerne la Japan-expo maintenant, j’avais promis de faire un compte rendu mais je n’ai pas du tout envie d’en faire un. Je vais donc donner mes impressions rapides sur mon voyage.

Je me suis levée très tôt pour prendre le train vendredi matin et c’était très fatiguant mais aussi très amusant. On a eu de la chance d’être seules dans un compartiment ma sœur et moi pendant presque tout le trajet. On a trouvé l’hôtel très facilement et on a laissé nos bagages avant d’aller au RER, qu’on a eu beaucoup de mal à trouver avant de voir 2 filles habillées en gothic lolita. 🙂

Pour entrer dans le Japan, c’était assez facile. La plupart du temps, on est venues en avance alors on a surtout attendu que les portes s’ouvrent mais une fois ouverte, c’était plutôt rapide pour rentrer. Le mieux, c’était le dimanche car on est venues plus tard et la file avançais déjà.

Le premier jour, j’ai surtout fait le tour des stands pour m’acheter des manga d’abord sur le stand Akata pour profiter de l’événement « L’été sera shôjo« . J’ai pris les deux premiers volumes du Pacte des Yokaï ainsi que le volume 1 de Last Quarter, mon premier manga d’Ai Yazawa. J’en ai profité pour prendre un poster du Pacte des Yokaï que j’ai dû transporter toute la journée. >__> Je suis aussi allée sur le stand Asuka pour acheter le premier volume de L’infirmerie après les cours de Setona Mizushiro. J’avais envie d’un autographe cette année et comme ce manga a de bonne critique, j’ai voulu essayer. Le reste de la journée, ma sœur et moi, nous nous sommes promenées et on est passées juste à temps sur le stand où ils distribuaient des Gundam, Gundam que j’ai construis et dont j’ai perdu une pièce et cassé deux autres pièces. >__<

Le deuxième jour, j’ai attendu au matin pendant presque 2 heures pour avoir la dédicace de Setona Mizuhiro. Je ne dirais pas que l’organisation était super mais elle était assez bien et les gens qui travaillaient sur le stand étaient vraiment sympa. 2 heures pour juste une signature, c’est quand même très long mais vu le travail de Setona Mizushiro pendant la Japan (2 séances de dédicaces tous les jours et plusieurs interviews), je comprends qu’elle ne puisse pas faire un petit dessin pour chaque dédicace. Enfin, je la remercie quand même car elle avait l’air très gentille. Petite info supplémentaire, j’ai préféré faire faire ma dédicace sur mon manga (le volume 2 de L’infirmerie après les cours que j’avais acheté juste avant) et j’ai bien fait car après m’être promenée toute la journée avec ma « superbe lithographie exclusive« , elle n’était plus très belle a voire. 😉

Une petite photo que j’ai pris juste après que j’ai reçu ma dédicace. J’en ai fait une autre mais elle est flou, je suis nulle pour les photo. >__>

setona-mizushiro

Setona Mizushiro, mangaka de « L’infirmerie après les cours » en dédicace.

J’ai passé le reste de ma journée avec une amie que j’ai rencontré grâce à internet et que je ne peux malheureusement jamais voir vu qu’elle habite dans le sud et moi dans le nord. On s’est bien amusé et j’étais vraiment très contente de la revoir.

Pour mon dernier jour, j’ai pas fait grand chose parce que j’avais mal aux pieds et que j’en pouvais plus. Alors j’ai passé la plupart du temps assise par terre. J’ai été voir un truc sur Kyôto mais c’était pas très très intéressant. Par contre, les photo étaient jolies. J’aurais préféré voir la conférence juste avant qui parlais de la bataille de Sekigahara mais je suis arrivée en retard et il n’y avait plus de place.

Puis ma sœur et moi nous avons quittées la japan pas trop tard car on avait un train à prendre. Mais si on avait su, on serait resté encore un peu parce qu’on a poireauté dans la gare pendant un quart d’heure avant que le tableau affiche le quai du train qui était juste à côté de nous depuis le début. >__>

Je vais finir en énumérant ce que j’ai aimé et ce que je n’ai pas aimé.

J’ai aimé :

  • Les trucs gratuits qu’on as eu comme le gundam, le jeu de carte Naruto, les poster (j’aime bien collectionner des trucs que j’utilise jamais surtout quand c’est gratuit ^___^ ).
  • La file d’attente qui allais assez vite (je parle de la file pour les personnes ayant des billets 3/4 jours, j’ai pas fait les autres files xD ).
  • Revoir ma copine. Je pense que c’est mieux de faire une convention avec ses amis, on s’amuse plus.

Je n’ai pas aimé :

  • Les prix franchement abusés de la nourriture dans la convention. 3 euro une bouteille d’eau, c’est plus que du vol.
  • Le monde. Il y avait des fois trop de monde pour avancer plus de trois pas.
  • La file d’attente de 3 km pour aller tirer de l’argent. Je n’ai pas pensé à chercher une boite avant d’arriver à la Japan, je suis trop bête. >___>

Voilà, finalement, j’ai écrit plus que je ne le pensais. 🙂 Comme d’habitude, je n’ai pas pris beaucoup de photo. C’est un de mes regrets mais c’était vraiment très fatiguant pour moi et je ne sais pas si j’en referais une de si tôt.

Laisser un commentaire