Figure 17 : Premières impressions

Bannière Anime

Figure17

Figure 17 est une série de 13 épisodes au format assez particulier. En effet, chaque épisode durent environs 47 minutes, ce qui ramène la durée total de l’anime à celui d’une série de 26 épisodes. Moi qui pensai regarder la série vite fait et ne faire qu’un seul billet à la fin, c’est raté. =X=

Tsubasa est une petite fille réservée et introvertie qui vient d’emménager à Hokkaïdo avec son père. Ce dernier travaille beaucoup et n’a que peu de temps à lui consacrer. De plus, Tsubasa a du mal à se faire des amis à cause de sa timidité et parce que les élèves de sa classe croient qu’elle est prétentieuse car c’est une fille qui vient de Tôkyô. Elle se retrouve donc la plupart du temps seule chez elle.

Un soir, un ovni s’écrase près de sa maison. A la recherche de son chien, elle trouve un extra-terrestre inconscient et se fait attaquer par un énorme monstre. Réfugié dans le vaisseau spatial, Tsubasa fusionne avec un étrange métal et se transforme. Elle bat le monstre et, une fois dé-fusionnée, une petite fille lui ressemblant trait pour trait fait son apparition.

Pour l’instant, je trouve cette série assez sympathique mais sans plus. Elle se laisse regarder mais elle est loin d’être passionnante. J’ai quand même bon espoir pour la suite car certains événements de l’épisode 4 semble montrer que la série va devenir plus intéressante (l’arrivée d’un autre extraterrestre et celle d’un journaliste/policier ?). Pour l’instant, je m’ennuie quand même un peu, et le schémas utilisé dans les 4 épisodes que j’ai vu, c’est à dire une partie sur la vie quotidienne de l’héroïne puis attaque et destruction d’un monstre, ne m’aide pas.

Les personnages sont assez stéréotypés. On a l’héroïne introvertie qui est rejointe par un double d’elle-même extravertie. Le père qui est trop occupé par son travail et qui n’a pas le temps de s’occuper de sa fille. L’extraterrestre qui fait partie de la police mais qui n’est même pas capable de battre un monstre. Enfin, dans les élèves de l’école, on retrouve un garçon turbulent, une petite peste cafteuse, une déléguée de classe parfaite. Même si les personnages ne sont pas très originaux, ils sont quand même très diversifiés et on arrive facilement à s’attacher à eux, en particulier aux deux héroïnes. On voit d’ailleurs l’évolution de Tsubasa, qui devient plus sûre d’elle.

Graphiquement, l’anime est plutôt jolie. En tout cas, les décors sont absolument magnifiques. L’action se déroule à Hokkaido, préfecture du Japon réputé pour son climat froid, sa flore et sa faune luxuriante (on voit des vaches =:)= ). Le cadre change par rapport aux villes que l’on voit habituellement car il est rare qu’un anime se passe à Hokkaido et j’aime bien ça. Quant au character design, il est peu détaillé mais sympathique. Les deux héroïnes sont mignonnes comme tout. Et les monstres sont vraiment effrayants, dégoûtants même. En tout cas, ils font bien peur. =oO=

Niveau musique maintenant, les génériques de début et de fin sont calmes. Ils collent bien à l’ambiance de la série mais je ne les aime pas vraiment. Ils ne sont pas mauvais mais j’ai du mal avec la voix du chanteur. Sinon, il y a une musique qui revient un peu trop souvent et qui devient vite répétitive même si elle est jolie.

Je regarderais bien sûr cette série à fond vu que j’ai acheté les DVD. D’ailleurs, ils sont vendus sur le site de Dybex à un prix minime, 10 euro seulement pour le coffret intégral. =^___^=

Staff :

Créateur original (manga) : Guy NAKAHIRA

Réalisation : Naohito TAKAHASHI (Berserk, Stell Angel Kurumi)

Musique : Toshihiko TAKAMIZAWA

Character Design : Yuriko CHIBA (Brave Story, Planetes, Stell Angel Kurumi)

Mecha Design : Yasuhiro NISHINAKA (Ah ! My mini Goddess, Zippang)

Directeur Technique : Kentaro TAKAHASHI

Supervision de l’animation : Yuriko CHIBA (Code Geass, Planetes)

Directeurs Artistiques : Akio SHIMADA (Comic Party) et Shichiro KOBAYASHI (Tenshi no Tamago, Kimagure Orange Road, Nodame Cantabile)

Coordination des Couleurs : Aki WATANABE

Production de l’animation : Oriental Light and Magic (Pokemon, Tears to tiera, Utawareru mono)

Seiyuu :

Tsubasa : Akiko YAJIMA (Relena dans Gundam Wing, Chie Arai dans Sayounara Zetsubou Sensei)

Hikaru : Fumiko ORIKASA (Rukia dans Bleach, Chie dans L’arme ultime)

D.D. : Rikiya KOYAMA (Kogoro Mori dans Détective Conan, Shinigami sama dans Soul Eater)

Orudina : Kikuko INOUE (Belldandy dans Ah ! My Goddess, Chitose Hibiya dans Chobits)

Source pour le staff : Anime News Network

Pour finir, voici quelques images de l’épisode 1 cachées sous Spoiler : ouvrir

Voici un sublime fanart trouvé sur le net
Voici un sublime fanart trouvé sur le net

Laisser un commentaire