Gate 7 ~Premières impressions~

Gate7 - Tome 1Gate 7 est le nouveau manga de CLAMP (Card captor Sakura, xxxHolic, Kobato.). Prépublié dans le magazine mensuel Jump Square depuis mars 2011, c’est un petit événement car c’est la première fois que les CLAMP collabore avec la Shueïsha. Le premier volume relié est sortie le 3 juin 2011 au Japon et c’est un peu plus d’un mois seulement après qu’il sort en France, le 7 juillet 2011 chez Kazé manga dans sa collection Shonen UP !.

En décembre 2010, un chapitre One-Shot fut publié dans le même magazine. Ce chapitre est disponible dans le premier volume relié où il fait office de prologue. En France, il fut offert dans le numéro 167 du magazine Animeland.

La semaine de sa sortie, le manga fini 8ème au classement Oricon des manga les plus vendus au Japon et monte jusqu’à la 5ème place la semaine suivante. (Sources 1 et 2)

Chikahito TAKAMOTO (高本致佳人) est un jeune lycéen passionné par l’histoire, les temples, les antiquités et l’art ancien, et dont le plus grand rêve a toujours été de visiter Kyôto, l’ancienne capitale du Japon. Lors de son premier voyage dans cette ville, il est naturellement très excité de découvrir tout ce qu’il n’a jamais pu voir en vrai. Mais lorsqu’il visite le sanctuaire Kitano Tenmangû, il se retrouve projeté dans un drôle d’endroit où 3 personnes se battent contre des monstres. Ne comprenant rien aux événements qui sont en train de se dérouler sous ses yeux, il finit par s’évanouir. A son réveil, il fait là connaissance de Sakura (桜), Tachibana (橘) et de Hana (はな), une jeune fille (ou un garçon ???) très mystérieuse.

Quelques mois plus tard, il est subitement transféré dans un lycée à Kyôto où il retrouvera Hana et ses deux compagnons.

Gate 7 est, comme souvent avec les CLAMP, un manga fantastique ancré dans le folklore japonais. En le lisant, on ressent bien la culture japonaise qui apparaît sous bien des aspects, des traditions à la nourriture en passant par le style vestimentaire. Par exemple, l’histoire se déroule à Kamishichiken, un quartier où vivent des Geisha; Chikahito découvre des plats de Kyôto; ou bien encore Hana, Tachibana et Sakura portent des costumes traditionnel lors de leur première rencontre avec Chikahito.

Mais l’aspect principal de la culture japonaise qui semble se démarquer au fil de la lecture est l’Histoire du Japon. En effet, l’originalité de ce manga est surtout la forte présence de notion historique. Chikahito va rencontrer plusieurs personnages ayant un lien avec l’histoire du Japon, en particulier de la période Sengoku. Par exemple, dans ce premier volume, il rencontrera un homme du nom de Hidetsugu TOYOTOMI (豊臣秀次). Historiquement, Hidetsugu était le neveu de Hideyoshi (un des 3 unificateurs du Japon). Pour le moment, on ne sait pas encore quels sont ses liens avec ce personnage historique et pourquoi il s’appelle ainsi. Il en est peut-être la réincarnation mais ce n’est pas clairement défini.

Cependant, cette originalité peu aussi devenir un défaut si le lecteur n’a que peu d’intérêt pour l’Histoire. Les lecteurs qui ne connaissent pas les détails historiques ne ressentiront peut être pas la même chose que pour un lecteur passionné d’Histoire qui s’y connais un peu. C’est donc un peu à double tranchant.

A l’instar de Tsubasa Chronicle, Gate 7 est un shônen donc l’action est très présente mais l’humour qu’on retrouve habituellement dans les œuvres de CLAMP est toujours là.

En ce qui concerne les personnages, on retrouve ici les « caractères de bases ». Un héros totalement largué qui va apprendre en même temps que le lecteur les secrets de l’Ura-shichiken, un coureur de jupons qui ne peut pas dormir « sans sentir un corps à ses côtés », un mec taciturne à qui il vaut mieux ne pas chercher des noises et une fille au caractère étrange tantôt gamine qui passe son temps à manger des nouilles, tantôt classe qui éclate la tête des ennemies. Pas très original tout ça. Mais comme d’habitude, on finira par s’y habituer.

Quand aux dessins, ils sont absolument magnifiques. Les CLAMP ne sont pas des débutantes et leurs dessins sont maîtrisés. Les décors font très photographiques. Les CLAMP avaient fait plusieurs séjours à Kyôto pour se documenter lors de l’élaboration du manga et cela se ressens. On dirait qu’elles ont vraiment dessiné le plus fidèlement possible ce qu’elles ont vu là bas.

Ce que j’en pense

Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal à commencer la lecture de ce manga. Peut être est ce parce que je me lasse un peu des manga des CLAMP mais il ne m’inspirait aucun enthousiasme et même la lecture du chapitre One-shot ne m’a pas vraiment intéressé. Mais étant une grande fan de CLAMP, je n’ai décidément pas su résister et c’est presque 2 mois après sa sortie que j’ai finalement craqué et acheté ce premier volume. Et au final, je ne dirais pas que j’ai été déçu mais même si la lecture a été très agréable, j’en ressort avec l’idée qu’il manque un petit quelque chose à cette œuvre pour que je l’apprécie pleinement.

Pour moi, l’ambiance de ce manga ressembles trop à une sorte de copier-coller des autres œuvres de CLAMP et je n’arrive pas encore à lui donner une identité propre dans ma tête. Heureusement, cet effet s’estompe un peu vers la fin du manga.

Mais quelques éléments ont quand même retenue mon attention. Déjà j’aime bien le héros ce qui est une bonne chose. Je trouve que Chikahito ressemble un peu à Watanuki qui est un de mes personnages préféré dans l’univers des CLAMP. Il y a aussi le côté historique qui m’attire beaucoup. Et puis comme je l’ai dit plus haut, les dessins sont vraiment magnifiques.

Au final, je pense que j’ai besoin de lire davantage de tome pour vraiment m’intéresser à cette œuvre. Ce premier volume nous donne simplement les bases d’une histoire qui semble assez complexe et j’espère que pas mal de mystères seront dévoilés par la suite. Je ne conseillerai pas d’acheter ce manga sans avoir déjà lu au préalable quelques chapitres voire même plusieurs volumes. En tout cas, les fans de CLAMP ne seront pas dépaysé car on retrouve ici tout les éléments d’une œuvre « made by CLAMP ».

4 Replies to “Gate 7 ~Premières impressions~

  1. Hein, le chapitre prologue est dans le 1er tome ? Je me suis fait avoir, j’avais acheté Animeland exprès pour ça D: (alors que le magazine ne m’intéressait pas plus que ça XD). Et au final, je n’ai toujours pas jeté un oeil au 1er tome, parce que comme tu dis, ça a vraiment l’air d’être un copier-coller de tout ce qu’elles ont déjà fait, le côté historique en plus… A voir sur la longueur 😡

  2. Pas grave pour le double post. Le commentaire que tu avais écrit été dans mes indésirables donc c’est pas de ta faute. 🙂 Et puis comme ça, ça gonfle mes statistiques. XD (quoique je m’en fous un peu xD)

    J’ai aussi acheté Animeland rien que pour le One-shot mais bon, c’est pas comme si c’était un magazine pas du tout en rapport avec l’animation, au moins, il y avait des articles intéressant à lire à l’intérieur. ^__^

  3. J’ai un peu la même impression que toi concernant Gate 7, je trouve que ça ressemble un peu à tout ce que les Clamp ont pu faire. C’est un peu trop fouilli à mon goût, j’arrive toujours pas à enregistrer les noms des personnages XD Enfin nous verrons bien ce que nous réserve la suite mais j’espère que je n’aurais pas encore ce goût d’inachevé. Mais je pense que Gate 7 ne fera décidément pas partie de mes séries fétiches de Clamp. Mes préférées resteront Card Captor Sakura et Chobits ^^

Laisser un commentaire