Au fil des Tomes – Fin 2014 & Janvier 2015

Au fil des Tomes Fin 2014 & Janvier 2015
Veuillez m’excuser pour la qualité exécrable de cette photo. ( ◡﹏◡✿)

Au fil des tomes, c’est ma nouvelle rubrique mensuelle qui me servira de compte-rendu des manga lu au cours du mois qui vient de s’écouler. C’est une sorte de bilan lecture mensuel mais avec un nom différent et que je trouve personnellement plus jolie.

Ces billets regrouperont donc mes avis sur les manga que j’ai lu en commençant par les nouveautés, qui n’auront donc plus leurs billets dédié, les séries en cours et les fins de séries, s’il y en a bien entendu.

Au mois de Septembre, j’ai lu les deux premiers tomes du Maître des livres, et j’ai continué Erased, que j’avais commencé au mois d’août dernier. Au mois d’octobre, j’ai relu le premier tome de « La fleur millénaire », dont j’avais parlé en mai 2013 (ça date un peu) et dans ce billet, je parlerai du tome 02. Enfin, au mois de Janvier 2015, j’ai commencé une nouvelle série, « Bienvenue au Club », dont j’ai lu les deux premiers volumes.

Les nouveautés

Tome 1Le maître des livres

Titre Original : Toshokan no aruji (図書館の主)

Auteur : Umiharu SHINOHARA (篠原ウミハル)

Editeur VO : Hôbunsha (芳文社)

Genres : Tranche de vie

Version Française : Komikku

Infos : 191 pages, 8,50€, Série en cours, 8 tomes au Japon & 3 en France, Sortie du tome 4 le 19 mars 2015

Synopsis : Mr Miyamoto est un salariman désabusé, qui joue aux courses et a perdu ses rêves. Un soir, en rentrant d’une soirée arrosée, il tombe par hasard sur une bibliothèque pour enfant appelé « La Rose Trémière ». Alors qu’il décide d’entrer à l’intérieur, plus pour se protéger du froid que pour la lecture, il est froidement accueilli par Mikoshiba, un des bibliothécaires. C’est avec cette rencontre et la découverte d’un livre faisant écho à son état d’âme, qu’il va progressivement changer.

Mon avis : En premier lieu, ce qui m’a attiré vers ce manga, ce sont ces magnifiques couvertures. Même si je ne suis pas une grande lectrice, j’aime l’objet livre et regarder de belle bibliothèque. Seulement, le résumé ne m’avais pas tout à fait convaincue et les quelques pages du manga disponible en ligne, dont j’avais juste regardé 2/3 pages pour voir à quoi ressemblaient les dessins, ne m’avais pas vraiment convaincue non plus. J’ai tout de même voulu donner sa chance à ce titre alors j’ai acheté les deux premiers tomes, sortie simultanément. Et je ne le regrette absolument pas, ce titre étant un véritable coup de cœur.

Dans le maître des livres, nous suivons donc la vie d’une bibliothèque pour enfant et de ses membres, employé, habitué ou visiteur de passage. Chaque chapitres nous introduit un nouveau personnage qui prendra conscience grâce à un livre que quelque chose ne va pas vraiment dans sa vie et ils découvriront, tous à leur manière, le plaisir de la lecture et la valeur de la littérature pour enfant, souvent trop dénigré. Avec ce format d’un ou deux chapitres consacrés à un personnage, on aurait pu craindre à ce que la lecture soit décousus et finalement vite oublié mais il n’en est rien grâce à une raison toute simple, c’est que les personnages reviennent. Ils ne disparaissent pas à la fin de leur chapitre pour ne plus jamais refaire surface. Non, il reviennent, parfois en coups de vent, juste pour emprunter un autre livre, parfois pour montrer ce qu’ils sont devenu, ou bien pour être les héros d’un nouveau chapitre. Et c’est ce qui rend le manga vivant, ce qui rend cette bibliothèque et les personnes qui s’y rendent réelle.

On a l’impression qu’ils forment une grande famille et ce sentiment est renforcé par les personnages, qui sont tous très attachants. Ici, pas de grand méchants. Les personnages vivent leurs vie, réagissent parfois excessivement, mais ils n’ont jamais un mauvais fond (tout du moins pour le moment). Dans toutes ses personnalités, celui qui ressort indubitablement, c’est Mikoshiba, le héros de l’histoire. C’est autour de lui que tout tourne et sans lui, nul doute que cette bibliothèque atypique et pleine de vie n’existerais pas. Avec son caractère difficile, on pourrait croire qu’il n’aime pas les gens mais en réalité, il observe et sait tout ce qui se passe dans sa bibliothèque. Dans les autres personnages, nous avons Miyamoto qui s’est découvert une passion pour la lecture de livre pour enfants, deux autres bibliothécaires aux caractères bien différents mais complémentaires et la propriétaire de la bibliothèque, une vielle dame assez particulière.

Le manga aborde de nombreux thèmes comme la gestion d’une bibliothèque, le rôle de cet établissement ainsi que celui des bibliothécaires, les qualités de la littérature enfantine, la complémentarité des bibliothèques et des librairies, etc…, tout ça de manière simple et pas du tout rébarbative. Il aborde aussi des thèmes plus social comme les difficultés d’une mère qui s’occupe seule de son enfant par exemple. S’ajoute à ce côté informatif, une pointe d’humour grâce notamment aux répliques de Mikoshiba.

Niveau dessin, même s’ils n’ont rien d’exceptionnelle, ils restent très jolis. Enfin, côté édition, c’est du très bon travail. Le tome est épais et les couvertures sont, encore une fois, magnifique, avec un effet de surbrillance sur les personnages et le titre. Et en petit plus, il y a un lexique à la fin de chaque tome qui nous donne quelques informations supplémentaires sur les livres et les auteurs évoqué tout au long du volume.

En bref : Ce manga est un véritable coup de cœur, un manga tranche de vie aux personnages attachants et qui vous donne envie d’aller à la bibliothèque et de lire des livres pour enfants.

Bienvenue au Club T1 AkataBienvenue au Club

Titre Original : Seishun shonbori club (青春しょんぼりクラブ)

Auteur : Nikki ASADA (アサダニッキ)

Editeur VO : Akita Shoten (秋田書店)

Genres : Comédie, Romance lycéenne

Version Française : Akata

Infos : 192 pages, 6€95, Série en cours, 9 tomes au Japon & 4 en France, Sortie du tome 5 le 12 février 2015

Le premier chapitre de Bienvenue au Club est disponible en ligne sur Akazoom.

Synopsis : Nima MOMOSATO est une lycéenne au don particulier. Quand elle tombe amoureuse d’un garçon, celui-ci déclare sa flamme à une autre fille qu’il aimait en fait depuis longtemps. Elle est alors invitée par Yoriko MITOYA à rentrer dans son club sur l’étude de la psychologie des jeunes. Elle y rencontrera Ryô HIKAWA, le beau-gosse otaku et Takeshi OKINOJIMA, le travesti.

Mon avis : En avril 2014, les éditions Akata sortaient leurs tout premier shôjo, Journal d’une fangirl, un manga en trois volumes qui ne m’intéresse pas vraiment, et Bienvenue au Club, qui m’a plutôt intrigué dès le début. En effet, le style graphique me plaisait bien et l’histoire avait l’air amusante. Cependant, j’ai attendu que plusieurs tomes soient sorties avant de me lancer en ce début 2015. Alors, après la lecture des deux premiers volumes, qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Et bien pour le moment, je trouve cette série assez sympa mais sans plus. Dés le départ, je n’avais pas d’énorme espoir sur ce titre et je m’attendais juste à un petit manga assez drôle et c’est ce que propose le titre. Je m’attendais quand même à ce qu’il soit un peu plus amusant que ça même si j’ai bien rit à certain passage.

On suivra donc les aventures de Nima et de ses amis. On en apprendra un peu sur le passé de ses derniers, notamment la raison du travestissement d’OKINOJIMA. On fêtera la fête du lycée. Nima se fera une nouvelle amie un peu bizarre. Et comme souvent quand un manga parle d’un petit club avec peu de membres, le conseil des élèves essayera de le fermer, ce qui donnera une fin de volume deux bien marrante. Bref, du classique, mais l’auteure réussi à détourner certain code du shôjo pour rendre le manga encore plus drôle.

Les personnages sont assez sympathique mais pas encore assez approfondi pour le moment. Le dessin quant à lui et simple et on voit que c’est une des premières œuvres de la mangaka mais cette dernière a déjà un style bien à elle, assez reconnaissable.

Enfin, concernant l’édition, j’ai été légèrement déçu par la qualité des ouvrages. Dans le 1er volume, je dois ouvrir mon exemplaire à fond pour pouvoir lire le texte au centre du manga et la couverture du 2nd volume est un peu trop rigide (contrairement au premier), ce qui fait qu’il tient mal dans mes mains. Cependant, je dois avouer qu’une partie de ma déception est également dû au fait que mon exemplaire du deuxième volume est abîmé (les aléas des commandes sur Amazon).

En bref : Bienvenue au Club est une série sans prétention mais qui pourra faire passer un bon moment. Personnellement, je continuerais la série car j’ai envie de voir comment la mangaka va évoluer.

Les séries en cours

ERASED - Ki-oon T2

Erased – Tome 02 – Kei SANBE

Ki-oon – 7 € 65 – Sortie du Tome 04 le 26 février 2015

Mon avis sur les volumes précédent : Tome 1

Satoru se retrouve projeté en 1988, quand il avait 10 ans. Il y voit l’opportunité d’éviter que la série de meurtre ne se produisent et ainsi changer le futur. Pour cela, il se rapproche petit à petit de Kayo, la première victime du tueur en série.

Après un premier volume d’introduction où l’on découvrait le personnage principal, son pouvoir et les événements qui se sont produit dans son enfance, le second volume nous permet de vivre ce quotidien qu’il avait oublié en devenant adulte. Il voit d’ailleurs les choses différemment de quand il était gamin et décide de rattraper le temps perdu. Peu de révélations dans ce tome qui nous permet de découvrir comment le héros et ses amis vivaient avant le drame. On découvre Kayo, les difficultés qu’elle vit au quotidien et comment Satoru va essayer de se rapprocher d’elle et de changer son avenir. Autant dire que ce ne sera pas facile et il fera quelques erreurs avant qu’elle ne commence à lui faire confiance. Cependant, même si c’est un tome de transition, on ne s’ennuie pas du tout. Le personnage principal est toujours aussi sympathique, la petite Kayo est très attachante ainsi que les amis de Satoru dont j’espère qu’ils seront développé plus tard. J’aimerais bien voir ce qu’ils sont devenus dans le futur, par exemple.

En bref : Même si les choses s’enchaînent moins vite que dans le premier tome, cette suite tient toutes ses promesses et nous donne toujours envie de lire la suite.

La Fleur Millénaire - Tome 2

La fleur millénaire – Tome 02 – Izumi KANEYOSHI

Kazé Manga – 6€79 – Sortie du tome 10 le 18 février 2015

Mon avis sur les volumes précédent : Tome 1

Après un premier volume qui m’avait énormément plus, le deuxième m’a légèrement moins enthousiasmé, en particulier le premier chapitre. Je m’attendais à beaucoup plus de batailles pour Aki mais au final, elle passe son temps à déprimer, à se plaindre qu’on ne lui donne pas sa chance et que tout le monde la déteste. Et de manière générale, elle passe son temps à douter des sentiments de Hakuseï, alors qu’on sait très rapidement qu’il l’aime et qu’il veut rester pour toujours avec elle. On assiste à une sorte de ballet où Aki doute de Hakuseï puis c’est lui qui doute puis Aki recommence à douter (dans le chapitre 2). Bref, ça n’avance pas trop mais j’espère vraiment que le volume suivant fera avancer plus vite leur relation. C’est en tout cas ce qu’on peut espérer avec la fin de ce deuxième tome. Pour en revenir à l’histoire, vers la fin du premier chapitre, Aki fini par se rendre utile en trouvant une tactique et par combattre l’ennemie – pendant au moins 2 minutes -, ce qui lui donnera enfin un peu plus de reconnaissance. Le deuxième chapitre m’a plus d’avantage même s’il n’a rien de très innovant. En effet, un prince d’un autre pays vient demander la main d’Aki. C’était prévisible. Ce chapitre était plus drôle et plus dynamique mais les choses n’avancent pas encore vraiment. Le dessin reste beau mais inégal.

En Bref : J’ai été un peu déçu par ce deuxième tome car je m’attendais à des batailles mais ce ne fut pas le cas. Après un début un peu long guet, les choses avances légèrement et il faudra attendre le tome 3 pour savoir ce que ce manga a vraiment dans le ventre.

ligne

Voilà, j’espère que cet article vous aura plus (et j’espère faire un article comme celui-ci tous les mois). Pour tout vous avouer, j’ai écrit ce billet en plusieurs mois et j’ai repoussé sa sortie encore et encore. J’aurais pu ne jamais le publier mais il y a déjà trop de billet abandonné dans les brouillons de ce blog.

N’hésitez pas à laisser un commentaire. On se retrouve début mars pour un nouveau billet Au fil des Tomes.

Laisser un commentaire