Au fil des Tomes – Septembre 2015

Au fil des tomes Septembre 2015

Bienvenue dans ce nouveau billet d’au fil des tomes, dédié au mois de septembre. Pour rappel, chaque mois (si possible), je vous présente et vous donne mes impressions sur les manga que j’ai lu.

Le mois de septembre, synonyme de rentrée, est déjà terminé et on entame le mois d’octobre, avec les débuts de l’automne et donc du froid (en tout cas dans le nord) mais heureusement, le soleil est toujours au rendez-vous, espérons-le pour encore un petit moment.

Le mois dernier, j’ai lu trois manga, dont deux shôjo, avec une nouveauté, et un seinen.

Bonne lecture.

Les Nouveautés

QQ Sweeper T01 Kaze mangaQQ Sweeper

Titre Original : QQ Sweeper

Auteur : Kyôsuke MOTOMI (最富キョウスケ)

Editeur VO : Shogakukan (小学館)

Genres : Action, Fantastique, Romance

Version Française : Kazé Manga

Infos : 190 pages, 06€79, Série terminée, 03 tomes au Japon & 01 en France, Sortie du tome 02 le 02 décembre 2015

Synopsis : Fumi NISHIOKA est une lycéenne dont l’ultime but dans la vie est d’épouser un homme riche. Orpheline et abandonné par la famille qui s’occupé d’elle jusqu’à maintenant, elle se retrouve à passer la nuit dans un vieux bâtiment de son nouveau lycée. Elle y fait la connaissance de Kyûtaro HORIKITA, jeune nettoyeur professionnel, chargé d’exterminer la vermine, des esprits qui prennent possession du cœur des personnes négatives.

Mon avis : QQ Sweeper est le dernier manga en date de Kyôsuke MOTOMI, la mangaka de Dengeki Daisy et Beast Master, également disponible en français chez Kazé Manga. Publié entre avril 2014 et juin 2015 au Japon, la série est terminé en trois tomes mais une suite intitulé Queen’s Quality est cependant en cours de prépublication, toujours dans le magazine Betsucomi des éditions Shogakukan. Je ne me suis pas trop renseigné sur cette suite pour éviter de me faire spoiler l’intrigue de QQ Sweeper, je vous conseille donc de faire de même.

Kyôsuke MOTOMI est une de mes shôjo mangaka préféré actuellement. J’ai littéralement adoré son premier manga publié en France, Dengeki Daisy et j’avais très envie d’acheter ses autres œuvres. J’avais cependant fait l’impasse pour Beast Master, série antérieure à Dengeki Daisy, que j’ai finalement fini par acheter en même temps que QQ Sweeper et dont je parlerais bientôt. Mais avant, j’ai donc préféré me pencher sur QQ Sweeper, tout juste sortie en France.

L’histoire nous plonge aux côtés de Fumi, une jeune fille énergique et qui va toujours de l’avant. Elle va faire un jour la rencontre de Kyûtaro HORIKITA, un élève de sa classe qui est aussi nettoyeur. Quand une personne sombre dans ses pensées noires, des créatures viennent dévorer son âme. Les nettoyeurs sont là pour sauver les gens infesté par ses créatures. Au fil des événements, Fumi va finir par faire équipe avec Kyûtaro.

Ce qui marque en premier dans ce manga, c’est son thème principal : le ménage. Même sans se renseigner, il ne fait aucun doute que ce genre de sujet n’est pas très fréquent. Les personnages passent leur temps à astiquer, laver, essorer et faire briller le lycée, la maison des protagonistes ou encore la chambre des personnes contaminé par la vermine. Car la saleté attire ces parasites qui prolifèrent et reviennent sans arrêt. La mangaka nous donne ainsi quelques conseils pour faire le ménage et même moi qui fait juste le minimum syndical tellement je déteste faire les poussières, la lecture m’a donné envie d’en faire plus.

En plus de cet aspect original, Kyôsuke MOTOMI nous donne des personnages attachants, avec une héroïne dynamique et un héros torturé, qui se rapproche beaucoup de ceux de Dengeki Daisy, ce qui n’est pas pour me déplaire. Fumi a d’ailleurs l’air un peu plus forte encore que ne l’étais Teru et j’ai hâte de voir ce qui va lui arriver par la suite. Et j’aime bien voir Ryûtaro faire le ménage. A noter qu’il y a aussi une chouette comme personnage.

En tout cas, ce nouveau manga commence vraiment bien. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde pendant ma lecture. Aucun temps morts, l’histoire va à l’essentiel, nous présentant l’univers des nettoyeurs et distillant plusieurs mystères intriguant, toujours avec humour comme sait le faire la mangaka. Il y a même un clin d’œil amusant à Dengeki Daisy à la fin du volume.

En bref : Très bon début pour ce court manga. Si vous aviez aimé Dengeki Daisy, jetez vous dessus. Vivement la suite.

Un extrait est disponible sur le site de Kazé Manga ici.

Les séries en cours

Bienvenue au Club T08 AkataBienvenue au club – Tome 08 – Nikki ASADA

Akata – 6€95 – Sortie du tome 09 le 12 novembre 2015

Mon avis sur les volumes précédents : Tomes 01 & 02, Tomes 03 à 07

Dans ce nouveau tome de Bienvenue au Club, nous en apprenons plus sur Saori KOTOBIKI, la fan d’idol amoureuse de Ryô HIKAWA, l’otaku du club sur la psychologie des jeunes. On apprend pourquoi elle tombe toujours amoureuse du même type de garçon. Elle est d’ailleurs bien embêté car elle a commencé à sortir avec un garçon mais il n’a plus du tout le même physique qu’avant les vacances scolaires. HIKAWA lui promet alors de l’aider mais à une certaine condition, ce qui va causer des problèmes à MOMOSATO et OKINOSHIMA.

Le thème qui se dégage de ce volume est sans aucun doute les apparences. Il ne faut pas se fier aux apparences comme dit le dicton (et le bandeau publicitaire autour du manga que je me suis empressé de jeté tellement elle était moche). Est-ce mal de tomber amoureuse de quelqu’un à cause de son physique ? Un tel amour est-il forcément moins sincère que d’aimer quelqu’un pour sa personnalité ? Plusieurs pistes sont développées dans ce tome, qui n’abandonne pas son humour toujours aussi frais (j’ai bien rigolé lors du passage où Saori fantasme sur sa relation avec HIKAWA XD).

En bref : La série est toujours aussi plaisante à lire et nous laisse deviner les futurs pistes scénaristique qu’elle empruntera par la suite, avec notamment du nouveau pour Yoriko MITOYA, la présidente du club et pour Seri HINOMISAKI.

Le maitre des livres Tome 05 KomikkuLe maître des livres – Tomes 05 – Umiharu SHINOHARA

Komikku – 8€50 – Sortie du tome 06 le 03 décembre 2015

Mon avis sur les volumes précédents : Tomes 01 & 02, Tomes 03 & 04

Dans ce nouveau tome du Maître des livres, Risa part à la recherche de son papa, KANDA essaye d’aider une vielle dame à retrouver un livre, KOTEGAWA (la propriétaire de la rose trémière) se remémore sa jeunesse et on fait la connaissance d’un nouveau personnage nommé TAKEHANA, un bibliothécaire qui fréquentais la même université que MIKOSHIBA.

Le maître des livres est toujours une lecture très sympa, avec des personnages très attachant. J’ai particulièrement appréciée les trois chapitres consacrés à l’époque où KOTEGAWA était étudiante, qui nous fais entrapercevoir les diverses difficultés des jeunes de l’époque, entre envie d’émancipation et peur de décevoir sa famille. Ce n’est pas parce qu’une femme décide d’épouser un homme choisi par ses parents qu’elle n’a pas fait ses propres choix. Finalement, il n’y a pas de mauvaise décision et peu importe le chemin que l’on prend, il y aura toujours des difficultés et des épreuves à surmonter.

Quand à l’arrivée de TAKEHANA, elle semble augurer une confrontation entre deux façons de concevoir le métier de bibliothécaire avec MIKOSHIBA. Le fait qu’il est choisi de travailler pour une petite bibliothèque de quartier spécialisé dans les livres pour enfant ne semble pas être du goût de ce garçon qui semble être jaloux et avoir quelques ressentiments à l’encontre de notre bibliothécaire à la coupe de champignon. J’ai hâte de voir comment le personnage va évoluer.

En bref : Encore un très bon tome pour cette série tranche de vie qui mériterais vraiment d’être bien plus connue.

Voilà, c’est tout pour ce mois de septembre. Et vous, qu’avez-vous lu dernièrement ?

Laisser un commentaire