Au fil des Tomes – Août 2016

Au fil des Tomes Aout 2016

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau numéro d’Au fil des tomes.

J’espère que vous avez passé un bon été. Tout c’est bien passé pour moi, même si les températures n’ont pas arrêté d’osciller entre 30 et 15 degrés (bon j’exagère peut être un peu pour les 15° xD).

Concernant les mangas, j’ai lu moins qu’au mois de juillet, qui était particulièrement rempli parce que j’ai rattrapé les lectures que je n’avais pas fait les mois précédents. Le mois d’août est donc beaucoup moins charger avec 7 mangas lu. Dans ce billet, je ne parlerais que de 5 mangas car les deux derniers forment une série complète et je ferais un billet consacré à ce titre qui se nomme Dédale et qui est publié chez Doki-Doki.

Bonne lecture.

Au fil des Tomes est une série de billet mensuelle qui compile les lectures de mangas que j’ai fait lors du mois écoulé. Pour éviter les éventuels spoils, lisez uniquement la partie « En bref » pour un avis succinct. 

Les séries en cours

Père et Fils T03 KioonPère et fils – Tome 03 – Mi TAGAWA

Ki-oon – 7€90 – Sortie du tome 04 le 08 décembre 2016

Mon avis sur les volumes précédents : Tomes 01 & 02

Torakichi et Shiro retourne dans leur village pour les fêtes de fin d’année. Là, ils retrouvent leur famille : Tatsumi, la tante de Shiro, Soma, Sanako et Kota, le mari et les deux enfants de Tatsumi, Kanoe, le frère de Torakichi, mais aussi les amis d’enfance de ce dernier, Kaya et Hanamaru. Le retour dans ce village où sa femme n’est plus est une épreuve pour Torakichi mais il n’est pas le seul à être affecté par la mort de Shiori.

Pas de voyage pour ce troisième tome mais un retour aux sources pour nos deux voyageurs qui permet de mettre les choses à plat et de repartir sur des bases plus saines. Ce volume nous permet de découvrir plus en détail la famille de Torakichi et ils sont tous absolument adorables, super attachants et drôles. Ils sont tous très attachés à Torakichi et Shiro même si ça ne se voit pas au premier abord. Ils sont aussi très excentrique ce qui allège un peu l’ambiance qui est loin d’être pesante malgré le contexte.

En bref : Si j’avais déjà bien aimé les deux premiers tomes, ce troisième volume, qui voit nos deux voyageurs prendre un peu de repos chez leur famille, m’a carrément conquise. C’est beau, touchant, drôle et bien dessiner. Je vous le recommande.

Takane & Hana T02 KazeTakane & Hana – Tome 02 – Yuki SHIWASU

Kazé Manga – 6€79 – Sortie du tome 03 le 19 octobre 2016

Mon avis sur le volume précédent : Tome 01

Takane & Hana continuent leurs rendez-vous arrangés. Ils sont invités à une réception par le grand-père de Takane. Hana essaye alors de paraître plus vieille. Un peu plus tard dans le volume, elle fera également la rencontre d’une vieille connaissance de Takane.

Après un premier tome composé de chapitre auto-conclusifs, la mangaka s’essaie à des mini-arcs de deux/trois chapitres ce qui permet des intrigues mieux élaborées et un meilleur développement de la relation entre les personnages. Takane & Hana reste une comédie romantique très efficace et on garde le sourire aux lèvres tout le long de la lecture. Hana ne se laisse toujours pas faire par Takane et ça fait plaisir.

En bref : Takane & Hana continue sur sa lancé et reste une comédie qui donne le sourire tout au long de la lecture.

Noragami T11 PikaNoragami – Tome 11 – Adachitoka

Pika – 7€20 – Sortie du Tome 12 le 05 octobre 2016

Mon avis sur les volumes précédents : Tomes 01, 02 & 03, Tome 04,Tomes 05 & 06, Tomes 07 à 10

De retour des enfers, Yato reprend du service sous les ordres de Yukine, qui prend très à cœur son rôle de guide. Il prend aussi un peu de bon temps à Capyperland, parc d’attraction qui n’a pas laissé un bon souvenir à Hiyori. Pendant ce temps, Père s’entraîne avec son nouveau pinceau.

Ce onzième volume est un tome de transition, une petite pause pour nos héros. Il ne se passe finalement pas grand chose mais le passage à Capyperland était fun avec une conclusion très mignonne. De plus, on en apprend davantage sur certains personnages, notamment le passé de Kofuku (Bimbogami) et de son shinki, Daikoku, dans un chapitre assez triste. Enfin, ce volume introduit un nouveau terme nommé « le secret des dieux », qui devrait être le sujet du prochain arc de la série.

En bref : En tant que volume de transition, ce onzième tome n’était pas le plus intéressant jusque là mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture.

Yotsuba&! T12 KurokawaYotsuba&! – Tomes 12 & 13 – Kiyohiko AZUMA

Kurokawa – 7€65 – Sortie du Tome 14 inconnue

Yotsuba&! est une série de Kiyohiko AZUMA, auteur connu pour Azumanga daiô. Pré-publié dans le Gekkan Comic Dengeki Daiô de l’éditeur ASCII Media Works depuis 2003, le manga raconte l’histoire de Yotsuba, une petite fille de cinq ans aux cheveux verts qui part de la campagne pour habiter en ville avec son père. Elle fait la connaissance de ses voisins, qui ont trois filles. Yotsuba est une petite fille très imaginative et un peu décalée ce qui la rend attachante et rend ses aventures amusantes. En France, la série est publié aux éditions Kurokawa.

Dans le volume 12, Yotsuba fait des neufs, de la peinture, du vélo, fête Halloween et part camper. Et dans le volume 13, sa grand-mère vient lui rendre une petite visite.

Yotsuba&! T13 KurokawaYotsuba est une série avec une bonne réputation aussi bien au Japon, où chaque volume se vend très bien, qu’en France. Mais la différence avec le Japon, c’est que malgré ses bonnes critiques, le manga ne se vend pas très bien chez nous. Personnellement, j’aime beaucoup cette série, même si je ne suis pas une fan. Je n’attend pas avec impatience la suite, ce qui est une bonne chose vu que le rythme de parution au Japon est extrêmement lent, mais je passe toujours un bon moment de lecture. Ce que j’aime bien dans cette série, c’est qu’elle nous montre bien la vie au Japon, notamment à travers les décors très détaillé. Yotsuba est une fille très attachante, on n’a jamais envie de la gronder même quand elle fait des bêtises, et même si elle est un peu décalé, elle ressemble à une petite fille normale. Elle n’est pas sage comme une image ou plus mature que son âge ; elle fait des bêtises, des caprices et elle apprend de ses erreurs. En plus, il n’y a pas de sexisme, pas de « c’est une fille donc elle doit être mignonne et faire des activités calmes ». Elle aime autant le bleu que le rose, attraper des insectes, dessiner, etc… Et puis les enfants ne sont pas pris pour des idiots. Les adultes leurs laisse faire à manger ou les corvées ce qui les rendent plus actifs.

Je suis donc contente que Kurokawa est fait une campagne de réédition il y a quelques années car c’est à ce moment là que j’ai décidé de me lancer dans la série et je ne le regrette absolument pas.

En bref : Yotsuba est une excellente série que je recommande vivement pour son héroïne attachante et ses très beaux dessins, en particulier les décors.

Laisser un commentaire