Au fil des Tomes – Septembre 2016

au-fil-des-tomes-septembre-2016

Bonjour à tous.

J’espère que vous avez passé un bon mois de septembre. Pour moi, il y a eu pas mal de bas mais l’arrivée de PERSONA 5 m’aide à oublier le temps de quelques heures. Et puis même s’il fait froid, le soleil pointe de temps en temps le bout de son nez, et ça aussi, ça me fait plaisir.

Niveau manga, en septembre, je n’ai pas lu grand chose. J’avais prévu de lire plus, mais je n’ai lu finalement que trois mangas, dont une nouveauté. Pour octobre, je prévois d’en lire au moins six et de relire une série que j’aime particulièrement, mais on verra ça le mois prochain.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Au fil des Tomes est une série de billet mensuelle qui compile les lectures de mangas que j’ai fait lors du mois écoulé. Pour éviter les éventuels spoils, lisez uniquement la partie « En bref » pour un avis succinct.

Les nouveautés

love-be-loved-leave-be-leftLove, Be Loved, Leave, Be Left

Titre Original : Omoi, Omoware, Furi, Furare (思い、思われ、ふり、ふられ)

Auteur : Io SAKISAKA (咲坂伊緒)

Editeur VO : Shueisha (集英社)

Genres : Romance

Version Française : Kana

Infos : 196 pages, 06€79, Série en cours, 03 tomes au Japon & 01 en France, Sortie du tome 02 le 07 octobre 2016

Synopsis : Yuna et Akari sont deux lycéennes aux caractères diamétralement opposés qui vont se liées d’amitié.

Mon Avis : Io SAKISAKA fait partie des shôjô mangaka les plus connue en France et bien que j’aime beaucoup les shôjô, je n’avais encore jamais lu une de ses séries, que ce soit Strobe Edge ou encore Blue Spring Ride, mais j’avais envie d’essayer une de ses œuvres et j’ai préféré choisir la plus récente pour deux raisons. La première est toute simple, c’est qu’il n’y a qu’un seul tome à acheter pour l’instant. La seconde, c’est que pour fêter son vingtième anniversaire cette année, l’éditeur Kana vend tous les premiers tomes de leur nouveautés à 5 euros 95. J’ai donc sauté sur l’occasion et débuté cette série.

Love, be loved, Leave, be left est pré-publié dans le magazine Bessatsu Margaret (abrégé Betsuma) des éditions Shueisha depuis juillet 2015. Trois tomes sont sorties au Japon pour le moment et le quatrième est prévu pour le 25 octobre. En France, le premier tome est sortie le 08 juillet 2016, chez Kana.

Ce shôjô manga raconte l’histoire de deux jeunes filles qui se sont rencontrée quelques jours avant leur entrée en première année de lycée. Yuna est réservé, garde souvent les yeux au sol et ne parle pas beaucoup quand elle n’est pas en confiance. C’est une fille fleur bleue, qui n’est encore jamais vraiment tombée amoureuse et qui attend sagement l’arrivée de son prince charmant. Akari est tout le contraire de Yuna. Franche, elle n’hésite pas à parler et arrive facilement à faire connaissance avec les autres. Elle est aussi déjà tomber plusieurs fois amoureuse et à déjà eu des petits amis. Pour elle, le grand amour n’apparaîtra pas comme par magie et il faut aller le chercher.

La petite originalité de ce manga est que nous avons deux héroïnes. Io SAKISAKA veut en effet que Yuna et Akari soient toutes les deux les personnages principaux, car ses deux héroïnes ayant des façons différentes de voir l’amour, elle ne voulait pas que la vision d’un personnage soit considéré comme la bonne façon, au détriment de l’autre. Mais dans ce premier tome, j’ai quand même trouvé que Yuna était légèrement plus mise en avant, ce qui sera peut-être contrebalancé par la suite. En attendant, on a là un shôjô manga plutôt classique, avec ses histoires d’amours impossible, ses quiproquos, ses problèmes familiaux…

J’ai tout de même passé un bon moment de lecture. Les dessins sont beaux et l’histoire commence plutôt bien avec quelques problématiques intéressantes. Je ne sais pas si j’ai bien fait de commencer les manga de Io SAKISAKA par cette série et ce n’est pas ce premier tome qui me donnera envie d’investir dans ses autres œuvres, mais la lecture reste agréable quand on aime le genre.

En bref : Love, be loved, Leave, be left est un shôjô manga sympathique, avec deux héroïnes attachantes mais reste assez classique.

Vous pouvez lire un extrait en ligne en cliquant ici.

Les séries en cours

le-requiem-du-roi-des-roses-t05-ki-oon

Le Requiem du Roi des Roses – Tome 05 – Aya KANNO

Ki-oon – 7€20 – Sortie du tome 06 pas encore annoncée

Mon avis sur les volumes précédents : Tome 01, Tome 02Tomes 03 & 04

Suite à la rébellion du comte de Warwick, le roi Edouard est fait prisonnier. Entre ses deux frères, c’est du côté de ce dernier que Richard décide de se ranger. Il cherche donc à le faire libérer, avec l’aide de Catesby et d’un allié surprise.

Ce cinquième volume peut être facilement divisé en deux parties, la première étant centré sur la libération d’Edouard et la seconde sur les retrouvailles de Richard et Henry. La situation politique en Angleterre est toujours aussi instable et le trône ressemble de plus en plus à un siège du jeu des chaises musicales. Mais Edouard compte bien reprendre le trône, surtout car il veut faire payer à Warwick sa trahison.

J’ai trouvé ce volume assez drôle, grâce au personnage d’Edouard de Lancaster (le fils d’Henry, sur la couverture). Son amour pour Richard – il croit que c’est une fille déguisée en garçon – le rend un peu débile et ses mimiques sont mignonnes, ce qui me donne toujours le sourire. J’aime toujours autant Richard, qui donne de sa personne pour libérer son frère. Il se sert même de sa particularité physique. A la fin de ce tome, il se rend compte de quelque chose, mais je vous laisse la surprise.

En bref : Encore un chouette volume pour cette série que j’adore. Si vous aimez cette série et son autrice, Aya KANNO, il y a une interview d’elle dans le dernier Coyote Mag (le n°62).

the-ancient-magus-bride-t05-komikkuThe Ancient Magus Bride – Tome 05 – Kore YAMAZAKI

Komikku – 7€90 – Sortie du tome 06 pas encore annoncée

Mon avis sur les volumes précédents : Tomes 01 & 02, Tome 03Tome 04

La Leanan Sidhe vient demander de l’aide à Chisé au sujet de Joël. Elle décide de préparer de l’onguent de fées, afin qu’ils puissent se voir et discuter. Mais cette action ne sera pas sans conséquence pour notre apprentie sorcière.

Dans ce tome, Chisé va utiliser une magie très puissante afin de venir en aide à la Leanan Sidhe, passer quelque temps au royaume des fées et faire les préparations pour le solstice d’hivers. On apprend le passé de Silky (la maîtresse de maison) et on fait aussi la connaissance d’une nouvelle créature fantastique, le changelin, une fée qui a été élevé dans le monde des hommes.

Après un tome quatre très introspectif, le tome cinq retourne dans la vie quotidienne. Le début est très émouvant, avec la relation entre la Leanan Sidhe et Joël. Chisé continue d’en apprendre plus sur le monde magique et s’est très intéressant. J’ai aussi bien aimé en apprendre plus sur Silky, qui restait un peu trop mystérieuse. Le chapitre qui lui est consacré ne l’a rendu que plus sympathique.

En bref : Encore un tome réussi, avec des événements touchants et une découverte du folklore magique toujours aussi intéressante.

Laisser un commentaire