Bad Apple Wars (PSV)

Editeur : Otomate / Idea Factory

Editeur Occidental : Aksys

Illustratrice : Suou (Tumblr, Twitter, Pixiv)

Date de Sortie : 19 novembre 2015 (Japon), 13 octobre 2017 (Occident)

Prix :

  • Boite : 6 804 yens TTC
  • Limité : 8 964 yens TTC
  • Dématérialisé : 6 264 yens TTC

Disponibilité : Import Japon, Disponible en Europe (Uniquement sur le Playstation Store en France, Boite en import)

Signalétique : Cero B (12 ans et plus), PEGI 12

Langue : Texte et voix en japonais (Import), Voix en japonais et texte en Anglais pour l’occident

Synopsis : Rinka va entrer au lycée quand elle se fait percuter par un camion. Elle se réveil dans un lieu inconnu qui semble être une école. Un homme portant un masque de lapin lui annonce alors qu’elle est morte et qu’elle devra bien suivre les règles de l’académie NEVAEH si elle veut se réincarner. Mais un groupe d’élèves surnommé les Bad Apples ne compte pas se laisser faire. Leur objectif : trouver un moyen de reprendre leurs vies où ils l’avaient laissé.

Opening

Bad Apple Wars est un otome game de Otomate/Idea Factory sorti sur Playstation Vita le 19 novembre 2015 au Japon. Il est sorti en occident le 13 octobre 2017, uniquement en anglais, chez l’éditeur Aksys, à qui l’on doit déjà l’arrivée dans nos contrées de plusieurs jeux comme Norn9 War Commons ou Collar X Malice. En France, le jeu est disponible uniquement en téléchargement sur le PSN (44€99). Il faudra passer par l’importation pour avoir une version boite.

Le jeu nous fait incarner Rinka, une jeune fille qui entre au lycée. Ce changement d’établissement ne lui fait cependant pas grand chose car peu importe qu’elle soit au collège ou au lycée, le quotidien sera toujours le même. Rinka se sent vide. Elle n’aime ni ne déteste rien en particulier. Son quotidien aurait pu continuer ainsi si elle ne s’était pas fait renverser par un camion. Elle se réveille alors devant un étrange établissement où elle est accueilli par un homme affublé d’un masque de lapin sur la tête. Il lui annonce de but en blanc qu’elle est morte et qu’elle devra être diplômé de NEVAEH pour se réincarner.

A première vu, NEVAEH ressemble à un lycée ordinaire. Il y a une cour, un gymnase, un réfectoire, des salles de classes et même un bâtiment réservé aux clubs scolaires. Mais les jeunes qui y étudient sont tous des adolescents morts de façon tragique. Il suffit alors de suivre les règles de l’établissement afin d’être diplômé et de se réincarner. Seulement voilà, les règles sont nombreuses (une centaine) et certaines sont très étranges. Ainsi, outre les traditionnelles règles comme ne pas courir dans les couloirs ou aller directement au dortoir après les cours, il y a aussi des règles comme ne pas manger en s’amusant dans la cour ou ne pas faire un sans faute à l’examen. Ceux qui respectent le règlement pourront se réincarner mais finiront par perdre leur identité, le visage caché derrière un masque.

Un groupe d’élèves refuse de devenir de « bon élèves » et se rebelle donc contre NEVAEH. Ils se surnomment les « Bad Apples » et veulent enfreindre toutes les règles pour obtenir la « pomme interdite » qui permet de se faire renvoyer et espèrent ainsi retourner à leur vie d’avant. Ils passent donc leur temps à enfreindre le règlement dont il ne reste que sept règles n’ayant jamais été enfreins. Mais ce ne sera pas facile car l’école leur mets des bâtons dans les roues avec, entre autre, le conseil de discipline qui n’hésite pas à les punir sévèrement s’ils se font prendre.

L’intrigue consistera donc à découvrir les secrets de l’école et le passé du personnage que vous visez. Au nombre de cinq, ils ont tous un profil différent mais chacun aura un passé plus ou moins tragique, dont je ne parlerai bien sur pas ici pour ne pas spoiler.

Le jeu dispose de deux routes communes, une où Rinka rejoint les Bad Apple et une où elle rejoint le conseil de discipline. En rejoignant les « pommes pourrit », vous aurez accès aux routes d’Aruma, de Higa et de Shikishima, et en rejoignant le conseil, vous aurait accès à celles de Satoru et du « conseillé aux cheveux blanc ».

Aruma (CV : Takahiro SAKURAI) est le meneur des Bad Apple. C’est l’élève le plus ancien des rebelles et celui qui prend les décisions. Il est intelligent et fort mais il a tendance à trop prendre sur lui. Même s’il n’a pas l’air commode, il pense avant tout aux autres membres du groupe.

Higa (CV : Junichi SUWABE) est le bras droit d’Aruma. C’est un garçon sportif fan de Baseball et qui préfère l’action à la réflexion. Il est un peu brute au premier abord et peut-être blessant quand il ne réfléchit pas avant de parler mais il n’est pas méchant.

Shikishima (CV : Akira ISHIDA) est un solitaire qui ne fait partit ni des bons élèves, ni des Bad Apple, ni du conseil. C’est un électron libre et aussi un artiste qui passe son temps à peindre. Il se rend quand même régulièrement chez les Bad Apple et il lui arrive parfois de les aider.

Satoru (CV : Natsuki HANAE) est un nouvel élève comme Rinka. Très renfermé, il est obsédé par ses études et il est très difficile d’avoir son attention et de se lier à lui. Son attitude lui causera bien des problèmes.

Le conseillé aux cheveux blancs (CV : Shinnosuke TACHIBANA) est un membre du conseil de discipline particulièrement à cheval sur les règles. Pour lui, les actions des Bad Apple ne sont que des idioties et ne feront que les mener vers le désespoir. Du fait de ses cheveux blancs, c’est le seul membre du conseil reconnaissable, les autres ayant tous la même apparence.

Le jeu possède aussi des personnages secondaires intéressant et suffisamment développé pour qu’on s’y attache, notamment le personnage de Naraka, doublé par MINAGAWA Junko, que j’ai adoré. Rinka est une héroïne sympathique qui, si elle est assez « vide » au début, fini par devenir plus sûre d’elle et prendre des initiatives au contact des Bad Apple.

Le système de jeu de Bad Apple Wars est un peu particulier. Ici, il n’y a aucun de choix de dialogue à faire. Pour vous dirigez vers le personnage que vous visez, vous devrez juste sélectionner le bon endroit sur une carte de l’école, sachant qu’ils ont tous une couleur attitrée qui est visible dessus. Ainsi, pour aller vers la route d’Aruma, il faudra cliquer sur l’icône rouge. Le système a aussi une fonction tactile. Rinka a le pouvoir de voir les souvenirs des personnes qu’elle touche donc, quand vous débloquerez une CG, vous devrais toucher sur certain endroit du personnage pour débloquer un souvenir. Quand vous serez bien avancé dans votre route, vous débloquerez aussi des CG où les personnages seront nus et c’est là que Rinka verra les souvenirs les plus importants. En touchant certain endroit, vous verrez un anneau de lumière ou des éclairs qui mènent chacun à une fin différente (il y en a deux par personnage, avec un trophée chacun).

Ce système est vraiment très simple à utiliser et vous n’aurez pas trop de difficulté pour avoir la route souhaitée. Alors que j’utilise toujours un guide, je n’en ai pas eu souvent besoin ici. Le jeu dispose aussi d’un organigramme des chapitres ce qui permet de sélectionner facilement le chapitre que l’on veut refaire.

Graphiquement, le jeu est plutôt joli. Les décors sont simples mais ne manque pas de personnalité. Le character design plutôt moderne est réussi même si je mettrais un petit bémol sur les CG. Le système de « toucher de l’écran » fait que les personnages doivent être en gros plan ce qui rend certaine CG un peu trop simple. La musique est bonne et souligne aussi bien les moments de tension que les moments tristes. Certaine sont très jolie et d’autre rythmé comme il faut. Je vous conseille d’écouter les quelques extraits disponible sur le site officiel japonais (j’aime particulièrement la deux, la quatre et la cinq).

Bad Apple Wars est un bon otome game. Ce n’est pas mon préféré mais l’histoire reste sympathique même si je trouve qu’elle aurait pu être plus développé sur certain aspect. Les personnages sont attachants et le jeu n’a pas de gros défaut selon moi. Angelkappa, ma sœur à qui j’ai emprunté l’exemplaire pour jouer, a vraiment adoré le jeu. Je vous conseille donc de vous faire votre propre avis.

 

 

Bad Apple Wars est disponible sur le Playstation Store français au prix de 44€99.

Plus d’informations sur les sites officiels Japonais ou Anglais.

Laisser un commentaire