• Anime,  Anime - Au fil des Episodes

    Figure 17 : Premières impressions

    Bannière Anime

    Figure17

    Figure 17 est une série de 13 épisodes au format assez particulier. En effet, chaque épisode durent environs 47 minutes, ce qui ramène la durée total de l’anime à celui d’une série de 26 épisodes. Moi qui pensai regarder la série vite fait et ne faire qu’un seul billet à la fin, c’est raté. =X=

    Tsubasa est une petite fille réservée et introvertie qui vient d’emménager à Hokkaïdo avec son père. Ce dernier travaille beaucoup et n’a que peu de temps à lui consacrer. De plus, Tsubasa a du mal à se faire des amis à cause de sa timidité et parce que les élèves de sa classe croient qu’elle est prétentieuse car c’est une fille qui vient de Tôkyô. Elle se retrouve donc la plupart du temps seule chez elle.

    Un soir, un ovni s’écrase près de sa maison. A la recherche de son chien, elle trouve un extra-terrestre inconscient et se fait attaquer par un énorme monstre. Réfugié dans le vaisseau spatial, Tsubasa fusionne avec un étrange métal et se transforme. Elle bat le monstre et, une fois dé-fusionnée, une petite fille lui ressemblant trait pour trait fait son apparition.

    Pour l’instant, je trouve cette série assez sympathique mais sans plus. Elle se laisse regarder mais elle est loin d’être passionnante. J’ai quand même bon espoir pour la suite car certains événements de l’épisode 4 semble montrer que la série va devenir plus intéressante (l’arrivée d’un autre extraterrestre et celle d’un journaliste/policier ?). Pour l’instant, je m’ennuie quand même un peu, et le schémas utilisé dans les 4 épisodes que j’ai vu, c’est à dire une partie sur la vie quotidienne de l’héroïne puis attaque et destruction d’un monstre, ne m’aide pas.

    Les personnages sont assez stéréotypés. On a l’héroïne introvertie qui est rejointe par un double d’elle-même extravertie. Le père qui est trop occupé par son travail et qui n’a pas le temps de s’occuper de sa fille. L’extraterrestre qui fait partie de la police mais qui n’est même pas capable de battre un monstre. Enfin, dans les élèves de l’école, on retrouve un garçon turbulent, une petite peste cafteuse, une déléguée de classe parfaite. Même si les personnages ne sont pas très originaux, ils sont quand même très diversifiés et on arrive facilement à s’attacher à eux, en particulier aux deux héroïnes. On voit d’ailleurs l’évolution de Tsubasa, qui devient plus sûre d’elle.

    Graphiquement, l’anime est plutôt jolie. En tout cas, les décors sont absolument magnifiques. L’action se déroule à Hokkaido, préfecture du Japon réputé pour son climat froid, sa flore et sa faune luxuriante (on voit des vaches =:)= ). Le cadre change par rapport aux villes que l’on voit habituellement car il est rare qu’un anime se passe à Hokkaido et j’aime bien ça. Quant au character design, il est peu détaillé mais sympathique. Les deux héroïnes sont mignonnes comme tout. Et les monstres sont vraiment effrayants, dégoûtants même. En tout cas, ils font bien peur. =oO=

    Niveau musique maintenant, les génériques de début et de fin sont calmes. Ils collent bien à l’ambiance de la série mais je ne les aime pas vraiment. Ils ne sont pas mauvais mais j’ai du mal avec la voix du chanteur. Sinon, il y a une musique qui revient un peu trop souvent et qui devient vite répétitive même si elle est jolie.

    Je regarderais bien sûr cette série à fond vu que j’ai acheté les DVD. D’ailleurs, ils sont vendus sur le site de Dybex à un prix minime, 10 euro seulement pour le coffret intégral. =^___^=

    Staff :

    Créateur original (manga) : Guy NAKAHIRA

    Réalisation : Naohito TAKAHASHI (Berserk, Stell Angel Kurumi)

    Musique : Toshihiko TAKAMIZAWA

    Character Design : Yuriko CHIBA (Brave Story, Planetes, Stell Angel Kurumi)

    Mecha Design : Yasuhiro NISHINAKA (Ah ! My mini Goddess, Zippang)

    Directeur Technique : Kentaro TAKAHASHI

    Supervision de l’animation : Yuriko CHIBA (Code Geass, Planetes)

    Directeurs Artistiques : Akio SHIMADA (Comic Party) et Shichiro KOBAYASHI (Tenshi no Tamago, Kimagure Orange Road, Nodame Cantabile)

    Coordination des Couleurs : Aki WATANABE

    Production de l’animation : Oriental Light and Magic (Pokemon, Tears to tiera, Utawareru mono)

    Seiyuu :

    Tsubasa : Akiko YAJIMA (Relena dans Gundam Wing, Chie Arai dans Sayounara Zetsubou Sensei)

    Hikaru : Fumiko ORIKASA (Rukia dans Bleach, Chie dans L’arme ultime)

    D.D. : Rikiya KOYAMA (Kogoro Mori dans Détective Conan, Shinigami sama dans Soul Eater)

    Orudina : Kikuko INOUE (Belldandy dans Ah ! My Goddess, Chitose Hibiya dans Chobits)

    Source pour le staff : Anime News Network

    Pour finir, voici quelques images de l’épisode 1 cachées sous Spoiler :

    Voici un sublime fanart trouvé sur le net
    Voici un sublime fanart trouvé sur le net
  • Anime,  Anime - Au fil des Episodes

    Shugo Chara! : Premières Impressions

    shugo1

    Shugo Chara! ~ 1 à 13

    Comme je suis plutôt fan des anime de Magical girl (surtout Creamy Mami et Card captor Sakura looove ), je me suis lancée dans cette série qui a commencé sa diffusion au Japon le 6 octobre 2007. C’est l’adaptation d’un manga du duo de mangaka Peach-Pit à qui l’on doit, entre autre, Rozen Maiden et  Zombie Loan.

    Résumé :

    Tous les enfants ont dans leur cœur un œuf. Cet œuf est leur véritable personnalité. Ce sont les Shugo Chara.

    Amu est une fille cool et elle est admiré par une grande partie des élèves de son école. Mais en réalité, Amu est une fille très timide. Un soir, elle fait le vœu d’avoir plus de courage et le lendemain matin, elle trouve 3 œufs dans son lit d’où sortirons plus tard, trois Shugo Chara qui représenteront trois facettes de la personnalité d’Amu. C’est alors que certain œufs des élèves de l’école vont devenir noir et ce sera alors à Amu de les sauvés en ce transformant grâce à un mystérieux cadenas.

    Ni allons pas par quatre chemins, j’adore cette série et je suis avec plaisir chaque épisode que je regarde (même si je n’avance pas vite =-_-= ). C’est mignon et drôle, je ne m’ennuie pas une seule seconde en la visionnant.

    Déjà, j’aime beaucoup les personnages. Ils possèdent tous des personnalités très différentes mais on n’échappe pas à quelques stéréotypes (le prince mignon qui fait craquer les filles, le sportif plein d’énergie, la fille un peu gamine et la fille hyper-féminine). Sauf que, et c’est ce que je trouve d’original dans cette série, ce ne sont pas leurs véritables personnalités car celles-ci se réveillent quand ils fusionnent avec les Shugo Chara. Et là, ils deviennent tous très drôles. Je dois avouer que Tadase et Fujisaki sont les personnages qui me font le plus rire. Tadase devient un vrai  dictateur et Fujisaki perd toute sa féminité. La première fois que je les ai vu comme ça, je ne m’y attendais vraiment pas et ça m’a fait un choc. =oO= J’aime aussi beaucoup Amu, qui est une héroïne vraiment attachante avec sa timidité qui lui fait dire plein de parole classe.

    En ce qui concerne les méchants de l’histoire, j’aime bien le professeur Nikaidou (ou le professeur tête en l’air, comme j’aime bien l’appeler =^___^= ). Mais celui que j’aime le plus, c’est Ikuto (c’est même mon personnage préféré =X= ). Il est très mystérieux pour le moment mais dans le fond, il n’est pas très méchant. Et puis il est aussi trop mignon, surtout quand il joue du violon sous la pleine lune. looove Les autres méchants ne sont pas vraiment développés pour le moment, mais Utau, la chanteuse, m’intrigue un peu. J’ai hâte d’en savoir plus sur elle, ainsi que sur les autres.

    Habituellement, je ne suis pas trop fan des petites mascottes qui accompagnent les héroïnes mais là, j’ai un petit faible pour Miki, que je trouve super mignonne et dont j’aime bien le caractère (en plus, elle a la voix de Ahiru dans Princess Tutu >__<). Et j’aime aussi beaucoup celui d’Ikuto, Yoru, car j’adore les chats et parce que j’aime bien son côté espiègle. =:)=

    Les transformations d’Amu sont bien sympathiques mais je trouve que les combats avec les œufs X sont un peu inutiles. Et l’attaque finale avec Amu qui fait un cœur avec ses doigts est vraiment ridicule. Mais bon, c’est mignon donc ça passe. Les musiques sont jolies. J’aime aussi beaucoup l’opening et l’ending (chanter par Buono!, groupe qui a d’ailleurs été créé spécialement pour chanter les génériques de la série) qui sont bien punchy et qui vont bien avec l’anime. Enfin, j’aime beaucoup le style graphique des mangaka donc j’aime beaucoup les dessins de l’anime. J’aime aussi beaucoup le style vestimentaire d’Amu. Quand à ses tenues de magical girl, elles sont plutôt sympathiques, mais elles sont bien moins originales et mignonnes que celles de Sakura.

    Bref, c’est une série que j’aime beaucoup regarder car elle a beaucoup de qualité. Graphiquement soigné, avec des personnages attachants et une histoire qui cache encore plein de mystères. Vivement la suite ! >___<

    Quelques images 🙂

    Et une photo du plus beau mec de l'anime
    Et une photo du plus beau mec de l’anime
  • Anime,  Anime - Au fil des Episodes

    Anime ~Impressions 005~

    Bannière Anime

    J’ai encore abandonné mon blog pendant plusieurs mois, 4 mois pour être précise. Ce n’est pas du tout ce que je voulais faire mais ma paresse a encore pris le pas sur ma volonté et voilà le résultat. Donc, après une trop longue absence, me revoilà avec un premier message sur les anime que j’ai vu au début de l’année, entre janvier et février, et que j’ai commencé à écrire il y a déjà plusieurs mois. >__>

    Chocolate Underground ~ 1 à 13 Fini

    Résumé : Smudger et Hunter sont deux enfants qui vivent dans un pays où le chocolat et toutes les sucreries ont été interdite au profit d’une nourriture saine, équilibrée et immangeable. Ils vont alors s’organiser pour créer un réseau de vente de chocolat clandestin et combattre leur nouveau gouvernement.

    Mon Avis : Cette série comporte 13 courts épisodes d’environs 5 minutes et qui ont tous été diffusé sur le net en 2008. J’ai regardé la série très vite et je l’ai fini en une journée. Ce n’était pas très difficile vu que quand ont rassemble tous les épisodes, la duré totale de la série est d’environ 1 heure et 5 minutes. En tout cas, c’était sympas à regarder même si c’est clairement destiné aux plus jeunes et je ne me suis pas ennuyée du tout. Bon, je ne suis pas très difficile et c’était quand même assez divertissant. Il y avait la dose d’action suffisante pour m’attirer et me faire rester jusqu’au bout. Les personnages n’étaient pas très originaux mais ils n’étaient pas du tout prise de tête et j’aimais bien le character design. C’est surtout le sujet de l’interdiction du chocolat qui m’aura attiré et la façon dont le gouvernement réprimait les consommateurs de chocolat m’aura bien fait rire même si ce n’était pas du tout réaliste.

    Un film est sortie au début de l’année agrémenté de scène supplémentaire. Je pense que cette série auraient du sortir directement sous ce format. En tout cas, je pense que je le regarderais un jour pour voir les différences avec la série.

    Shining Tears X Wind ~ 1 à 13 Fini

    Résumé : Soma et ses amis sont envoyés dans le monde des illusions, un monde où les humains, les hommes bêtes et les elfes sont en guerre. Zero, le gardien de ce monde, demande à Soma de prendre sa place.

    Mon Avis : Shining Tears X Wind est une série de 13 épisodes animé par le studio Deen en 2007 et qui a été licencié en France par Kaze. Que dire sur cet anime ? Etant donné que j’ai regardé tous les épisodes en 2/3 jours, je pourrais dire qu’il était génial mais ce n’étais pas le cas. C’était bien et je ne me suis pas ennuyée mais cet anime ne restera sûrement pas dans ma mémoire. Sauf peut-être la fin qui était quand même bien drôle. XD D’ailleurs, pendant que j’écris ce message, je dois avouer que j’ai un peu de mal à m’en souvenir. L’histoire est assez banale, mais il y a assez de péripétie pour tenir le spectateur en haleine. D’ailleurs, je n’ai jamais trouvé le temps long  en visionnant cette série car tout s’enchaine assez vite. Graphiquement c’était assez moyen. La qualité n’était pas très égale et j’ai trouvé les costumes des personnages masculin assez ridicule (surtout celui Kiriya sur l’image de gauche) alors que ceux des personnages féminins étaient vraiment très réussi. *o* Mais de toute façon, à part pour faire beau et pour servir de fourreau aux épées, les filles ne servaient pas vraiment à grand chose dans cette série. Niveau musicale, à part la musique pendant la rétrospective de l’épisode précédent, et ceux de l’opening et de l’ending, que j’ai adoré, le reste n’a pas vraiment marqué mon esprit. Pour en revenir aux génériques, autant j’ai adoré l’opening qui était vraiment magnifique graphiquement, autant pour l’ending, les animateurs ne se sont pas foulé. Il y avait en tout et pour tout 2 images pour cet ending qui duré quand même 1 minute 29. >__>

    En résumé, je dirais que cet anime se regarde sans plus et qu’il est totalement dispensable. En tout cas, je ne regrette pas d’avoir vu cette série rien que pour le fous rire que j’ai eu à la fin quand j’ai vu qui possédait l’épée ultime du héros. XD

    Tegami bachi ~Letter Bee~ ~ 1 Fini

    Résumé : Dans un pays où la nuit est éternel, les Tegami bachi doivent livrer le courrier mais ce n’est pas chose facile car des insectes gigantesque infestent la région. Lag est envoyé pour livrer un colis à une femme appelé Elena. Il part alors en compagnie de Niche, sa protectrice et de Darwin, son guide lors de cette mission.

    Mon Avis : Tegami bachi est un épisode spécial tiré d’un manga de Hiroyuki Asada, auteur de I’ll, et diffusé en streaming sur le site de Jump (magazine de prépublication japonais) à la fin de l’année 2008. Visuellement, j’ai beaucoup aimé. Les dessins étaient beaux mais c’était surtout les couleurs qui rendait vraiment bien. Concernant l’histoire, je n’ai jamais lu le manga original mais j’en avais déjà entendu parler donc je savais les grandes lignes de l’histoire. Cet unique épisode était assez touchant mais je n’ai pas vraiment réussi à m’accrocher aux personnages. Il me faut du temps pour me familiariser avec eux et un seul épisode, ce n’est pas suffisant pour moi. Mais il m’aura quand même donné envie de me mettre au manga, dont les deux premiers tomes sont prévus pour le mois de juillet chez l’éditeur Kana, une bonne occasion de s’essayer à l’oeuvre original.

    Natsuiro no sunadokei ~ 1 et 2 Fini

    Résumé : Makimura Kôtarô est amoureux de Serizawa Kaho, une fille populaire de sa classe. Il décide de lui avouer ses sentiments avant les vacances d’été. Mais il apprend de la bouche d’une voyageuse temporelle que Kaho va mourir pendant c’est même vacance. Il décide alors de tout faire pour la sauver.

    Mon Avis : Ces deux OAV sorties en 2004 sont l’adaptation d’un dating sim. J’ai regardé ces OAV sans connaître l’histoire, juste parce qu’il n’y avait que deux épisodes. J’ai quand même trouvé ça assez moyen même si j’aime bien le thème du voyage dans le temps. Il y a de nombreux point que je n’ai pas trop aimé. Kaho m’a un peu tapé sur les nerfs et c’était vraiment un  boulet. D’ailleurs, c’est assez rare que je trouve que des personnages sont des boulets donc je pense que beaucoup de personne risque de la détester. De toute façon, les personnages de ces OAV sont tous stéréotypé et pas très intéressant. Sinon, je n’ai pas du tout aimé la fin. J’aurais voulu quelque chose de plus dramatique du genre le héros qui se fait renverser à la place de l’héroïne (même si ça fait un peu cliché). A la place, on a un happy end pas du tout intéressant et ce n’est même pas grâce au héros qu’elle a été sauvé. Les dessins ne sont ni moche ni originaux et en ce qui concerne les musiques, je ne pourrais pas trop en parler vu que je ne me souviens même pas s’il y en avait.

    Bref, je ne vous conseille pas vraiment de regarder ces OAV. Ils sont un peu sans intérêts et ne vous laisserons sûrement aucun souvenir.

    ligne2

     

    Voilà pour mes impressions sur les anime que j’ai vu il y a bien longtemps. J’espère que c’était pas trop inintéressant et que j’aurais le courage de finir et de mettre en ligne les autres articles que j’ai en préparation. D’ailleurs, mes prochains articles seront sûrement sur les jeux vidéos parce que en ce moment, je joue plus que je ne regarde d’anime.

  • Anime - Bilans

    Bilan ~ Anime de 2008 ~

    Bannière Anime

    Voici mon bilan très en retard sur les anime de 2008. Mais comme pour le bilan de Kao-chan, ce sera un bilan sur les anime que j’ai vu en 2008 et non pas sur les anime sortis en 2008.

    Au départ, je voulais parler de tout les anime que j’avais vu en 2008 mais comme le billet était beaucoup trop long, j’ai décidé de faire des TOP série, OAV, Films, Personnages et Génériques. Comme je n’ai pas l’intention d’effacer ce que j’avais écris dans  le brouillon de mon billet originel, j’ai décidé de faire, tout au long de l’année 2009, une série d’article sur les anime de 2008. Je diviserais les séries en groupe de 5 environs et je les mettrais en ligne régulièrement, en commençant par les séries, les OAV puis les Films. Je ne parlerais pas de tout, mais j’essayerais d’en laisser le moins possible de côté.

    Voilà pour les explications, place aux TOP. Ils sont caché sous des balises spoilers et en ordre inverse pour laisser un peu de suspense. xD

    kimono-girl

    Je commence par les TOP ayant un rapport avec les séries elles même. J’ai séparé les Séries Télé des OAV et des Films. En 2008, j’ai vu un total de 25 séries, 21 OAV, 10 films et 4 épisodes spéciaux. Je ne me suis pas cassé la tête et j’ai regardé sur Myanimelist pour savoir ce que j’avais vu. J’ai aussi utilisé la classification de ce site pour classer les séries.

    Top 10 des Série télé

    Top 3 des OAV

    [Spoiler]

    3) Tales of symphonia

    tales-of-symphonia

    Des OAV qui ne reprennent qu’une partie du jeu vidéos, celle se passant sur Sylvarant, mais que j’ai bien aimé. Certain épisode était moins bien que d’autre mais j’étais contente de voir une adaptation de ce jeu que j’avais bien aimé. J’ai aussi beaucoup aimé la musique de l’opening.

    2) Tokyo marble chocolat

    tokyo-marble-chocolat

    Deux OAV tout mignon, avec des dessins très beau, des moments très drôle et un couple très attachant. Le principe de faire chaque OAV du point de vue de chaque protagoniste m’a bien plus et le petit âne était vraiment à mourir de rire.

    1) Tsubasa Chronicle ~ Tôkyô Revelation

    tsubasa-tokyo-revelation

    Je sais, il y a des séries qui sont pistonnés par la webmiss de ce blog. Mais je m’en fous, je fait ce que je veux. xP Un des meilleurs passage du manga adapté en OAD par le studio Production IG qui avait déjà fait le film, ça ne pouvait qu’être bien. Des dessins magnifiques, des musiques sublimes, des personnages géniaux et une adaptation plutôt fidèle, des OAD à ne pas manquer pour tout fan de CLAMP qui se respectent.

    Autres OAV vus : Angel’s feather, Ar Tonelico, Azusa : otetsudai shimasu !, Détective conan : Conan to Heiji to Kieta Shônen, Détective Conan : Conan to Kid to Crystal Mother, Détective Conan : Conan VS KID VS Yaiba, Fullmetal Alchemist : chibi party, Fullmetal Alchemist : kids, Fullmetal Alchemist : seven homunculi vs state alchemists, Grandeek, Ichigeki Satchu Hoi Hoi San, Key the metal idol, Kimera, Miyuki chan in wonderland, Re:Cutie Honey, Rebirth moon divergence, RG Veda, Sentou yousei shoujo tasukete : mave chan

    [/spoiler]

    Top 3 des films

    Daube de l’année

    ligne

    Après les séries, je passe maintenant aux TOP des personnages que j’ai préféré cette année. Bon, je disqualifie d’avance Shaoran et Sakura de ce TOP parce que je les adore trop et ce serait injuste pour les autres concurrents. Je dois avouer que ce n’était pas facile de choisir car j’ai rarement des coups de cœur pour des personnages et c’est difficile de ce rappeler de ceux qu’on a bien aimé.

    Top 5 des Personnages Féminins

    Top 5 des Personnages Masculins

    ligne

    Place maintenant aux TOP des génériques qui n’a pas été beaucoup plus facile que celui pour les personnages. J’ai divisé les génériques en Opening et Ending, parce que je pense que ce n’est pas exactement la même chose.

    Top 5 des Opening

    Top 5 des Ending

    ligne

    Voilà pour mon bilan anime 2008. J’ai eu beaucoup de mal à l’écrire, c’est vraiment pas facile à faire. >__< Mais je suis quand même contente d’avoir réussi même si j’ai mis une éternité avant de le mettre en ligne. J’espère qu’il n’est pas trop nul.

  • Anime

    Kobato.

    Kobato. est le dernier manga récent de CLAMP à ne pas avoir encore été adapté en anime. Et bien, ce ne sera bientôt plus le cas car un anime est prévu pour la saison d’automne 2009. J’ai lu la nouvelle hier sur le livejournal de Chibiyuuto et je l’ai relu ce matin sur le blog Akenaide yo~. L’animation sera réalisé par le studio Madhouse qui avait déjà fait Card captor Sakura. Le réalisateur sera Mitsuyuki Masuhara et le character design sera dessiné par Hiromi Kato. Ils ont tout les deux participer à la création du clip de Clamp in wonderland 2. Nanase Ohkawa, leader des CLAMP, supervisera le scénario.

    kobato2
    Kobato et Ioryogi

    Kobato. (こばと。) est un manga du studio Clamp actuellement prépublié dans le magazine Newtype. Au départ, la série était publié dans le magazine Shonen GX de Shôgakukan sous le titre Kobato (Temporary). La prépublication commence en décembre 2004 avant d’être mis en hiatus puis repris en octobre 2006 sous le titre Kobato. (le point final fait partie du titre) dans le magazine où la série est publié actuellement. A ce jour, 2 volumes reliés (tankôbon) sont sortis. Le troisième volume sortira le 26 décembre prochain.

    Kobato Hanato (花戸小鳩) est une jeune fille mignonne et très naïve qui a une grande qualité, elle sait trouver les mots juste pour apaiser le coeur blessé des gens qu’elle rencontre. Et c’est une chance pour elle car elle a une mission. Kotabo doit remplir une bouteille en verre avec les fragments de cœur blessé qu’elle aura soigné pour que son vœu se réalise. Pour cela, elle est accompagné de Ioryogi, un chien bleu avec un caractère de cochon et qui ressemble à une peluche.

    Mokona, la dessinatrice principal de CLAMP, s’occupe des personnages principaux et Tsubaki Nekoï (dessinatrice de Wish) s’occupe des personnages secondaires et des créatures (Ioryogi). Comme d’habitude, c’est Nanase Ohkawa qui se charge de l’histoire et du scénario et Satsuki Igarashi les assiste.

    kobato1

    Les dessins, surtout les illustrations, sont magnifiques et l’histoire promet des moments émouvants ainsi que des moments de franche rigolade. Comme dans Tsubasa Réservoir Chronicle, on rencontrera de temps en temps des personnages d’autre manga de CLAMP comme par exemple Misaki et sa copine Tamayo d’Angelic Layer.

    Ce manga est encore inédit en France mais avec la sortie d’un anime, elle gagnera surement en popularité et aura plus de chance de sortir chez nous.