• Anime,  Anime - Critiques

    Détective Conan ~Les films~

    Vous connaissez le manga « Détective Conan » ??? Mais si, vous savez, c’est ce manga de Gosho Aoyama commençait en 1994, qui est toujours en cours de publication au Japon avec 62 volumes.

    Pour ceux qui ne connaissent vraiment pas, voici un petit synopsis :

    Kudô Shinichi est un lycéen mais aussi un célèbre détective. Il aide régulièrement la police dans leurs enquêtes et sans lui, elle serait littéralement perdue. Un jour, alors qu’il est dans un parc d’attraction avec son amie d’enfance, Ran Môri, il surprend une transaction louche. Surpris par un des ravisseurs, il est assommé et forcé d’avaler une nouvelle drogue. Mais au lieu de le tuer, cette drogue le rajeunit et il a maintenant l’apparence d’un enfant de 6 ans. Il habitera alors chez Ran dont le père, Kogoro Môri, est détective en espérant trouver des indices sur ces mystérieux hommes en noir.

    J’apprécie beaucoup cette série même si, malheureusement, je n’ai lu que le premier volume du manga. Mais j’espère pouvoir lire la suite un jour.

    Ici, je ne parlerais pas du manga ni de la série animé mais des films. Ils sont aux nombres de 12, le 13èmes étant prévue pour 2009. Au début, je pensais faire un billet par film mais je pense que je vais faire un billet général que je mettrai à jours quand j’aurais vu un nouveau film.

    Film 1 : Tokei jikake no matenrô

    conanmovie01

    Film 2 : 14 banme no Target

    conanmovie02

    Film 3 : Seikimatsu no majutsushi

    conanmovie03

    Film 4 : Hitomi no naka no ansatsusha

    conanmovie04

    Les autres films arrivent bientôt. 😉

  • Anime,  Anime - Au fil des Episodes

    Anime ~Impressions 004~

    Bannière Anime

    Voilà mes impressions sur les anime que j’ai vu cette semaine. Ces avis sont purement personnels. J’ai commencé deux nouvelles séries : « Shinigami no ballad » et « Moegaku 5 ».

    Shinigami no ballad ~ 1

    shinigami-no-ballad

    Momo est une shinigami, un dieu de la mort au Japon. Elle prend la vie des gens dont l’heure est venue de mourir. Elle est accompagnée d’un chat ailé nommé Daniel. Elle parcourt donc le Japon à la recherche des âmes qu’elle doit prendre. Mais Momo n’est pas comme les autres Shinigami. Elle pleure souvent et essaie d’aider les personnes affecté par la mort.

    Dans chacun des 6 épisodes qui composent cet anime, Momo rencontrera des personnages différents qu’elle aidera du mieux qu’elle peut. J’avais déjà vu les 2 premiers épisodes il y a plusieurs mois (6 mois =oO= ) mais j’ai abandonné alors qu’il me plaisait bien. =T_T= J’ai décidé de m’y remettre et j’ai revisionner le premier épisode hier.
    Dans le premier épisode, on fait la connaissance de Kouta et Mai, deux élèves d’écoles primaires. Mai fait de l’asthme. Un jour, ils vont trouver un petit chat dont il vont s’occuper comme si c’était leur enfant. Mais peu de temps après, Mai va mourir et Kouta va en vouloir au chat.
    Cet épisode était triste surtout que les personnages sont très jeune. 🙁 J’aime beaucoup ce genre d’histoire où le même personnage rencontre des personnages différents à chaque épisode et qu’il essaye de les aider. Dans le genre, je ne dirais pas que Shinigami no ballad soit très original mais je me suis vite attaché à ses deux enfants et à leur destin.
    Graphiquement, Shinigami no ballad est très jolie. Le character design est simple mais réussi. Les décors sont beau. Bref, c’est très réussi.
    Quant aux musiques, elles sont vraiment très jolies. Elles sont douces et un peu tristes. J’adore. looove Et j’adore aussi l’opening, qui est vraiment très beau. Le musique est magnifique et les images sont vraiment bien accordé.

    C’est une petite série peut être pas très original mais très jolie et bien réalisée.

    ligne2

    Moegaku 5 ~ 1 à 3

    Moe est une collégienne qui se transforme en Magical Girl pour aider les Otaku de Akiba. Elle va rencontrer différent otaku du monde entier ce qui va lui permettre d’apprendre différentes expressions de plusieurs langues comme l’anglais, le chinois ou le français. Elle aura ensuite une rival du nom de Kaori qui utilisera ses pouvoirs à des fins crapuleux.

    Comme l’a expliqué Exelen, c’est un anime de 8 minutes suivie d’une émission en live (où les animateurs font de la corde à sauter xD ) de 8 minutes également. Chaque jour de la semaine, c’est le même épisode mais les otaku changent de nationalité à chaque fois. Le lundi on apprend l’anglais, le mardi c’est le coréen, le mercredi c’est l’espagnol, le jeudi c’est le chinois et le vendredi c’est le Français.
    J’ai regardé le premier épisode dans toutes les langues sauf l’espagnol (mais je pense le regarder bientôt) pour voir comment sont les otaku car à chaque fois, ils ont un comportement légèrement différent (le français fais des drôles de geste par moment). Comme Exelen, je les regarde sur Nicovideo donc sans sous-titre. Et comme mon niveau de japonais, surtout au niveau de la compréhension orale, n’est pas vraiment à la hauteur, je ne comprend pas tout ce que disent les personnages. Mais cet anime me fais quand même un petit entraînement surtout qu’avec les anime qui ont des sous-titres, je ne fais que rarement attention à ce que disent les personnages. J’aurais bien regardé aussi tout les épisodes en chinois pour augmenter mon niveau qui est encore plus faible que mon japonais, mais je n’arriverais jamais à prononcer les mots alors je vais me contenter de mes cours.
    C’est court, c’est sympa, c’est marrant et ça m’entraîne pour mon japonais. Je vais essayer de regarder la suite si je peux et j’espère arriver à mieux comprendre avec le temps.

    ligne2

    Tokimeki Memorial ~Only Love~ ~ 8

    Tokimeki-Only-Love-2

    Cet épisode était moins drôle que les épisodes précédent et plus focalisé sur la romance. Après l’énorme gaffe qu’a fait Riku, Amamiya Sayuri et Kasuga Tsukasa sont devenues distantes avec lui et tous les garçons de l’école lui en veulent. Le pire, c’est qu’il continu à s’enfoncer d’avantage en tentant de s’expliquer. =-_-= En fait, c’est un épisode où Riku ne fait que des gaffes. Il essaye de bien faire et d’être gentil avec tout le monde (enfin surtout avec les filles :mrgreen: ) mais à chaque fois, il fait une gourde. xD C’est pathétique mais j’aime bien ce genre de personnage. =:)=
    Bref, après plusieurs péripéties, il arrive finalement à se réconcilier avec Tsukasa (et un peu avec Sayuri même si j’ai l’impression qu’elle lui en veut encore) et à se faire inviter à la plage.
    Je me demande encore avec qui Riku va finir. J’espère qu’il ne finira pas avec Amamiya sinon se serait vraiment trop banal et trop prévisible.

    ligne2

    Bamboo Blade ~ 5 & 6

    Bamboo-blade-2

    Dans ces deux épisodes, c’était les matchs d’entraînement entre l’équipe de Kojirou et celle de son sempaï. C’était très intéressant parce qu’on voyait comment s’organise un tournoi, comment on marque les points… C’était très instructif pour moi qui n’y connaît rien au Kendo.
    Le problème de Kojirou, c’est qu’il lui manquait encore une fille dans son groupe. Il a donc eu une idée pour résoudre ce problème mais aussi pour s’assurer la victoire. =^___^=

    Les combattantes du sempaï de Kojirou avaient toutes un caractère très spécial sauf peut être une qui paraissait normal. En plus d’être toutes en retard (le sempaï a du parcourir toute la ville pour les retrouver xD ), elles n’étaient pas toutes super motivées pour le match. Et puis le groupe s’est perdu en allant au lycée de Kojirou et ils ont eu 2h40 de retard. :mrgreen:
    En gros, ces deux épisodes étaient instructif et marrant, j’ai vraiment adoré. Mais je me demande quand la cinquième fille va arriver, quel caractère elle a, et qui va gagner dans le match entre Tama-chan et le sempaï de Kojirou.
    Vivement la suite. =X=

    ligne2

    Dn Angel ~ 21 à 24

    Contrairement au début de la série qui était une suite d’épisode sans liens entre eux, ces trois se suivent. Pendant les vacances d’été, la classe prépare une pièce de théâtre pour le festival de la culture. Le titre de cette pièce est « Ice and Snow », l’histoire de deux amoureux séparés par la guerre. Une histoire d’amour dont les deux personnages principaux, Freedert et Elliot, ont été donné respectivement à Daisuke et à Satoshi. (Daisuke faisant le rôle d’une fille m’a fait penser à Card Captor Sakura, quand Shaoran joue la belle au bois dormant xD ) Plus tard, Daisuke sera enfermé dans un tableau qu’il a peint. Dans ce monde vit l’âme de Freedert ainsi que l’esprit de l’aiguille du temps, une œuvre des Hikari, une famille d’artiste qui créé des œuvres qui ont le pouvoir d’enfermer l’esprit des gens.
    C’est un peu compliqué et le rythme de ces épisodes est lent mais c’est aussi bien plus intéressant que les premiers épisodes qui n’était qu’une succession de vole. A l’épisode 23, il y a un nouvel ending. La musique est très belle. Je la préfère au premier ending. Mais pourquoi ce sont les même images ? 🙁 En plus, dans l’épisode suivant, il disparaît complètement. =o.O= C’est pas grave mais c’est très bizarre. En tout cas, c’est beaucoup moins grave que le défaut que j’ai sur l’image de l’épisode 24. =xx=
    J’ai regardé l’épisode 25 aujourd’hui mais comme il est lié au 26éme et dernier épisode de la série, j’en parlerais la semaine prochaine.

    daisuke

  • Anime,  Anime - Au fil des Episodes

    Anime ~Impressions 003~

    Bannière Anime

    Voici une nouvelle critique des anime que j’ai vu récemment. Comme je n’ai pas le temps de faire un rapport par semaine, j’essayerais d’en faire au moins un toute les 2 semaines.

    Bamboo Blade ~ 1 à 4

    Bamboo blade 1

    Kojirou est professeur dans un lycée et il est aussi responsable du club de Kendo. Un jour, il fait un pari avec son sempaï qui dirige le club de kendo d’un autre lycée. Si l’équipe féminine de kendo de Kojirou réussi à vaincre son équipe, Kojirou pourra manger pendant un an dans un des restaurants de sushi du père de son sempaï. Kojirou relève le défi. Il ne lui reste plus qu’à trouver quatre autres filles pour son club.

    J’adore cette série. L’histoire ne casse pas des briques mais c’est très marrant. A chaque épisode, je passe un très bon moment. En plus, j’apprends des choses sur le kendo et je trouve ça intéressant.
    J’adore les personnages. Ils sont très varié. Entre Tamaki qui est introvertie et Miya-miya qui essaye de cacher sa vrai personnalité, il y en a pour tous les goûts. Comparer aux filles de la série, les garçons manquent un peu de personnalité. Mais bon, je les aime bien quand même. Mes personnages préféré reste Tamaki, la fan de Sentaï que je trouve trop mignonne, et Miya-miya qui a vraiment un caractère très spécial et qui me fait souvent très peur.
    Je trouve que le résumé du prochain épisode est très sympa. J’aime bien voir les personnages qui présentent comme si c’était les informations télévisés.
    J’ai vraiment hâte de regarder l’épisode 5.

    ligne2

    Tokimeki Memorial ~ Only Love ~ ~ 1 à 7

    Tokimeki Only Love 1

    Aoba Riku vient d’entrer dans un nouveau lycée très bizarre. Dès son arrivée, le conseil des élèves se sert de lui pour organiser un jeu et le voilà poursuivis par toute l’école. Il finira par s’habituer à son nouveau lycée même s’il va lui arriver pas mal de mésaventure. Mais qui va lui poser le plus de problème ? Le conseil et ses activités douteuses ou bien les filles qui vont tombées amoureuses de lui ?

    Comme vous pouvez le voir avec le résumé de l’histoire, j’ai du mal à dire de quoi l’anime parle vraiment. En fait, c’est une comédie sentimental tiré d’un jeu de drague.
    Ce que j’aime bien dans cet anime, c’est les personnages très spéciaux. Les professeurs sont presque tous des fous comme le professeur de science qui fait des expériences suspectes. Les élèves sont aussi très spéciaux avec le joueur de baseball qui pète les plombs chaque fois qu’on le voit ou encore le président du conseil des élèves qui organise souvent des jeux très bizarre.
    Bref, si j’aime bien regarder cet anime, c’est surtout pour le côté barjo de ses personnages.
    Quand au héros, c’est juste un pauvre type perdu entre tous ces fous. Heureusement qu’il y a toutes ces filles pour lui tenir compagnie. :p En parlant des filles, elles sont trois à avoir un rôle important. Il y a d’abord Amamiya, la fille douée en tout et super populaire. Il y a aussi Kasuga, la fille douée en sport et impulsive. Puis il y a la fille timide membre du club de natation. Ces trois filles vont bien sure toutes tombées amoureuses de Riku. Personnellement, je verrai plus Amamiya sortir avec le chef du conseil des élèves.
    Pour finir sur les personnages, je vais parler de Hiyoko, un poussin lui aussi très spécial. D’abord, c’est un champion de combat, mais en plus il parle avec Riku et celui ci lui répond comme s’il le comprenait. 😀 Il semble tout savoir sur ce qu’il se passe dans le lycée et il donne souvent des conseils à Riku. C’est un peu son mentor. xD
    Ce n’est pas un anime super original, mais j’aime bien. C’est marrant et c’est tout ce que j’attends de cet anime. Côté graphique, c’est assez jolie et le character design est assez réussi. Quand aux musiques, je n’y fais pas plus attention que ça. C’est ni mauvais ni bon.
    Bref, je vais continuer de regarder un épisode de cet anime de temps en temps comme je fais depuis déjà 2 mois. Je prend tout mon temps pour regarder cet anime. En fait, je regarde un épisode quand j’ai rien d’autre à faire.

    ligne2

    Dn Angel ~16 à 20

    Je continue mon visionage de mes DVD de Dn Angel. Depuis l’arrivée de Hio dans l’épisode 14, je trouve que les épisodes deviennent plus intéressant. De plus, Daïsuke s’est enfin rendu compte qu’il aimait Riku. Ça commence vraiment à sentir la fin. L’histoire de Hio était assez triste. 🙁 J’ai eu beaucoup de peine pour elle à la fin de l’épisode 20 mais j’ai bien aimé ce qu’elle a fait.
    Le père de Hiwatari, le rival du héros, est vraiment le genre de personnage que je n’aime pas. Il ne fait que se servir des autres pour arriver à ses fins. (tiens, il me fait penser à Lelouch, mais lui je l’aime bien et puis il est beaucoup plus gentil ) Je me demande bien ce qu’il veut en réalité.
    La dernière partie de l’anime va bientôt commencer et elle a l’air super intéressante. Rien que la présentation du prochain épisode me donnait envie de regarder l’épisode 21 immédiatement après que j’ai terminé de visionner le 20. Je me suis quand même retenue. J’ai toujours un petit regret quand je regarde un anime trop vite. Je préfère prendre mon temps.
    Enfin, j’ai quand même trop hâte de savoir ce que le destin et les scénaristes ont prévus pour Daïsuke.

    daisuke

  • Anime,  Anime - Au fil des Episodes

    D.N.Angel : Premières Impressions

    Bannière Anime

    Depuis quelques semaines, je mourrai d’envie de regarder cet anime sortie il y a déjà quelques années. J’ai profité de la sortie récente du coffret collector pour me lancer et je l’ai donc acheté pour 29,71€ sur le site de Manga-Distribution (j’ai la carte de membre mais on ne peut pas dire que je m’en serve beaucoup xP ).

    dnangel

    D.N.Angel est un anime tiré d’un manga de Yukiru Sugisaki. Produit par le studio Xebec, il contient 26 épisodes (même si sur la boite, c’est marqué 24 xP ) qui ont été diffusé au Japon entre le 3 avril et le 25 septembre 2003 sur TV Tokyo.

    Daisuke est un jeune garçon amoureux de Harada Risa, une fille de sa classe plutôt superficielle. Elle a une sœur jumelle qui s’appelle Riku et dont le caractère est totalement différent du sien.
    Le jour de ses 14 ans, Daisuke décide de lui faire part de ses sentiments. Mais il n’ose pas lui donner la lettre qu’il avait pourtant eu tant de mal à rédiger.
    Ce que Daisuke ne sait pas, c’est que dans sa famille, les garçons possèdent l’ADN de Dark, le voleur légendaire et qu’à l’âge de 14 ans, ils se transforment et vont dérober des œuvres d’art disposant d’une forte puissance magique. Daisuke ne déroge pas à la règle. Le voilà donc obligé de mener une double vie, entre les cours et son travail de voleur.

    Pour le moment, j’ai vu 15 épisodes et j’aime bien. Même si ce n’est pas la série du siècle, elle est vraiment sympa à suivre.
    Graphiquement, c’est très beau. Les paysages sont magnifiques. Le character design est réussi et fidèle au manga d’origine.
    Par contre, l’histoire semble très différente par rapport au manga. Même si je n’ai lu qu’un seul volume du manga (édité par Glénat – 11vol) j’ai bien vu qu’il y avait des différences. D’abord, les relations entres les jumelles Harada, Daisuke et Dark sont différentes. Dans le manga, Daisuke est amoureux de Risa, qui est amoureuse de Dark, qui est amoureux de Riku, qui est amoureuse de Daisuke. xP Mais dans l’anime, Daisuke et Dark sont tout les deux amoureux de Risa. De plus, l’histoire a l’air d’être moins sentimentale et plus fantastique.
    Il y a aussi des épisodes très drôle. Les épisodes 14 et 15 sont hilarant.
    Les musiques sont jolies et certaine sont vraiment superbes. Quand aux génériques, ils sont sympa. Les musiques se laissent écouter sans problème et les images sont bien coordonnée avec le son.
    Le doublage japonais est bien et les voix collent parfaitement aux personnages. Daisuke est doublé par Irino Miyu, le doubleur de Shaoran dans Tsubasa Réservoir Chronicle. Quant aux voix françaises… je ne les ai pas entendues donc je ne peux pas vous dire comment elles sont.

    En ce qui concerne cette édition collector, je la trouve très réussi.
    La boite est magnifique, avec de superbes images des personnages principaux de la série. Et les couleurs sont vraiment très jolie. La sérigraphie des DVD est bien, avec un personnage différent sur chaque DVD. Graphiquement, c’est du tout bon. =^___^=
    Ce coffret contient également un DVD bonus et un livret.

    Sur le livret, vous trouverez :

    • un résumé de l’histoire,
    • une présentation de Yukiru Sugisaki,
    • une explication sur la parution du manga et les différences avec l’anime,
    • une présentation des personnages,
    • la liste des épisodes,
    • une présentation du staff et des doubleurs japonais,
    • une conclusion,
    • la liste des doubleurs français,
    • la liste du staff du générique français,
    • et pour finir, les paroles des génériques français.

    Ce livret est bien sympa et plutôt bien fait. Il est graphiquement très jolie mais la police utilisée est un peu difficile à déchiffrer par moment. Sinon, les images choisis sont jolies et les informations utiles. J’ai une petite préférence pour la présentation de Yukiru Sugisaki et celle des doubleurs. J’aurais bien aimé qu’ils ajoutent aussi les paroles des génériques japonais en romaji, les génériques français ne m’intéressant pas.

    Pour le DVD bonus, vous trouverez :

    • des karaokés des génériques français,
    • les génériques français sans crédit,
    • un reportage sur le doublage,
    • des clips (on dirait des AMV),
    • des vidéos (Publicité, Teaser, Scène d’introduction sans crédit, Reportage sur la conception de la 3D).

    Ces bonus sont assez sympa mais pourquoi n’ont-ils pas mis les karaokés des génériques japonais ?
    A part ça, le reportage sur le doublage est pas mal. Les Clips sont légèrement inutiles comme les publicités qui sont toujours les mêmes (seule la phrase à la fin change). Les reportages sur la 3D ont l’air intéressant mais je ne les ai pas encore regardé par peur du spoil. J’attends d’avoir vu la fin de la série pour les regarder.

    Je trouve que ce coffret est vraiment bien fait pour son prix.
    J’ai hâte de voir la fin. Je pense me remettre au manga surtout que la mangaka a dit qu’elle allait reprendre la création de la série.

    EDIT : Impressions des épisodes 16 à 20 et 21 à 24 (Fin).

  • Anime

    Clamp in wonderland

    Aujourd’hui, je crée une nouvelle rubrique consacré a mes mangaka préféré, les Clamp. Et pour commencer, je vais parler de « Clamp in wonderland ».
    « Clamp in wonderland » est un clip vidéos de 7 minutes regroupant les personnages des séries de Clamp entre 1989 et 1995. Récemment, un nouveau clip regroupant les personnages de 1989 à 2006 a été créé. Les deux clips sont regroupé dans un DVD sortie le 26 octobre et je me le suis offert.
    Le DVD dure environs 13 minutes. Il est vendu avec une énorme brochure contenant les storyboards complet des clips, des interviews et une chronologie des œuvres de Clamp. Il y a aussi une carte de « Clamp in cardland » (une série de trading card games qui sortira à partir du 16 novembre) et une petite brochure spécial avec des messages des Clamp et du staff. Tout ça m’a couté 26€ sur Play Asia.
    Ces 2 petits clip sont vraiment sympa pour peu qu’on aime l’univers des Clamp. J’ai reçu le DVD hier et je l’ai regardé en boucle pendant plus d’une heure. D’ailleurs, là, j’ai encore envie de le regarder.
    Maintenant, j’attends le CD qui regroupe les chansons des clips. J’aurais mieux fait de me l’acheter en même temps que le DVD, j’aurais économisé les frais de port.

    Boitier
    Boitier
    Booklet
    Booklet
    Carte
    Carte